Fdesouche

À l’élection présidentielle de 2017, l’eurodéputé écologiste Yannick Jadot avait choisi de s’effacer derrière la candidature de Benoît Hamon. Invité de BFMTV-RMC ce jeudi, il a insisté sur le fait que ce scénario ne se reproduirait pas.

À l’élection présidentielle de 2017, l’eurodéputé écologiste avait choisi de s’effacer derrière la candidature de Benoît Hamon. Invité de BFMTV-RMC ce jeudi, il a insisté sur le fait que ce scénario ne se reproduirait pas.

Si le député européen a pris soin d’exclure toute volonté hégémonique de son parti, Europe Écologie-Les Verts, il a insisté sur le fait qu’il y aurait bien un candidat 100% écolo en 2022. “Ça, c’est une évidence“, a-t-il déclaré, comme en écho à l’entretien qu’il a accordé au Parisien, paru ce même jeudi. “Le temps des écologistes est venu“, y affirme-t-il.

Tous ceux qui disent aujourd’hui, ‘l’écologie doit être le cœur de la recomposition politique’, (…) je les invite à nous rejoindre.” […] Au niveau national, néanmoins, il a récusé toute volonté de travailler avec Les Républicains, “dans la négation de la question écologique” d’après lui. […]

bfmtv


Fdesouche sur les réseaux sociaux