Fdesouche

01/08/2019

« Un ver de terre n’a évidemment pas le même rapport au monde qu’un humain »

Ses « bzzz » ont fait le buzz. Au cœur endormi de l’été, Aymeric Caron a réveillé les réseaux sociaux en veine de moqueries. Le journaliste et essayiste, ex-star d’« On n’est pas couché », s’est attiré les railleries pour une chronique consacrée aux moustiques, livrée sur sa chaîne, Komodo. TV.

Au sujet de ces bébêtes qui font l’unanimité contre elles (surtout au mois de juillet), Caron a en effet essayé d’adopter un autre point de vue que celui de la majorité. Un point de vue antispéciste, c’est-à-dire, qui refuse de considérer que l’espèce humaine est au-dessus des autres, et que ses intérêts priment systématiquement sur ceux des autres.

S’est-il couvert de ridicule en soulignant que les femelles moustiques nous attaquent, nous mammifères, « parce qu’elles cherchent dans le sang de leurs victimes des protéines pour nourrir leurs œufs en développement et donc leurs bébés » ? Pour les ricaneurs patentés, oui. Pas pour les esprits ouverts au débat, ceux qui écoutent et réfléchissent avant de balancer les tomates. Car on peut n’être pas d’accord avec Aymeric Caron. Le fait est, en tout cas, qu’il a, comme beaucoup de penseurs antispécistes, tel Peter Singer, un point de vue qui bouscule nos évidences. Cela n’est pas si fréquent, et mérite un minimum de respect. […]

Nouvel Obs


30/07/2019


Fdesouche sur les réseaux sociaux