Fdesouche

Un boucher bio du marché couvert Saint-Quentin (10ème arrondissementde Paris) a été agressé par des militants antispécistes samedi. Il a déposé plainte et deux personnes ont été placées en garde à vue, selon BFMTV.

Alors qu’il préparait la commande d’un client, Steevens Kissouna a reçu un jet de faux sang sur la tête. Une vingtaine de militants antispécistes – qui dénoncent la hiérarchie entre les hommes et les animaux – ont vandalisé son étal et scandé des slogans comme “liberté, défense des animaux”, a raconté le boucher à BFMTV. Les commerçants ont fini par fermer les grilles du marché couvert devant lequel les militants ont continué de manifester.

Après plusieurs heures de nettoyage, l’artisan a dû se résoudre à jeter sa marchandise. Hélène Duverly, maire adjointe au commerce et à l’artisanat à la mairie du 10ème, a déclaré qu’elle allait plaider sa cause pour qu’il soit indemnisé par le fonds d’aide pour les commerces dégradés lors des manifestations des “gilets jaunes”. Le lendemain de l’agression, Steevens Kissouna n’a pas ouvert son étal.

Europe 1


Fdesouche sur les réseaux sociaux