Fdesouche

Une manifestation était organisée ce samedi au cœur du quartier de la Fauconnière. Objectif, prendre la place des dealers au pied des immeubles. Raté.

(…) « On en a marre. Les jeunes traînent au pied des immeubles de midi à 23 heures pour dealer. Ma belle-fille ne veut plus que mes petits enfants, âgés de 16 ans et 20 ans, viennent me voir sans être accompagnés car a elle peur qu’on leur propose de la drogue… », s’indigne cette retraitée, l’une des rares locataires à avoir osé défier ce samedi les trafiquants.

Elle n’a pas le temps de finir sa phrase qu’une quinzaine de jeunes, capuches sur la tête, déboulent au pied de l’immeuble. « On ne va pas se laisser faire, on est chez nous, c’est notre quartier », lancent-ils avec agressivité. Le maire Jean-Pierre Blazy va à leur contact. La discussion tourne court. Ils ne sont pas là pour discuter mais pour récupérer le terrain qu’on leur a confisqué. En aparté, un jeune de 21 ans confie : « C’est une provocation. Nous, on est là tous les jours. Le trafic, ici, c’est une tradition, ça dure depuis des années. Et il y en aura toujours», lâche-t-il d’un ton désinvolte.

(…) Vers midi, le groupe de jeunes qui a fait irruption repart. L’un d’eux gaze plusieurs personnes avec une bombe au poivre. Un autre arrache la banderole installée sur la grille à l’entrée de l’immeuble où était inscrit : « Elus et habitants occupent le terrain ». La police intervient et forme un cordon de protection devant la résidence. L’entrée de l’immeuble se transforme en camp retranché.

Malgré cette riposte contre la manifestation, le maire (PS) Jean-Pierre Blazy refuse de parler d’échec.

(…) Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux