Fdesouche

Comme les futurs députés Les Républicains vont-ils cohabiter à l’Assemblée ? Entre ceux favorables au dialogue avec le gouvernement et ceux qui s’y refusent, l’entente semble loin d’être gagnée au sein du groupe LR. Le député Les Républicains Thierry Solère n’a pas exclu dimanche 4 juin la possibilité d’une scission du groupe à l’Assemblée nationale entre les députés favorables, comme lui, à un soutien “constructif” au gouvernement et ceux qui veulent s’y opposer.

Interrogé au micro de Radio J sur l’éventualité de créer un “groupe distinct” au groupe LR, Thierry Solère ne l’exclut pas, avant de répondre : “J’espère surtout qu’on sera majoritaire” à être “des députés constructifs et non pas destructeurs” à l’Assemblée. “Je ne sais pas, nous verrons comment les choses s’organiseront”, ajoute-t-il. “Je souhaite qu’on soit la majorité du groupe à porter ce schéma-là. Il n’y pas besoin d’avoir des visions différentes”, a ajouté le député, initiateur d’un appel aux élus de droite et du centre à “répondre à la main tendue” par le président Emmanuel Macron.

RTL


Fdesouche sur les réseaux sociaux