Fdesouche

04/06/2016

[…] Hier, les déferrements des huit jeunes ont démarré à 8 heures. Un marathon qui a duré toute la journée. Ils ont été présentés au parquet avant d’être entendus par le juge d’instruction. Ce dernier les a mis en examen pour viol en réunion sur mineur de moins de 15 ans. Certains des suspects ont aussi été poursuivis pour « violences aggravées » à l’encontre de la jeune fille.
Le parquet a systématiquement requis leur placement en détention provisoire. Il a été suivi par le juge des libertés et de la détention. Les mineurs ont été incarcérés dans différentes maisons d’arrêt du Grand Est afin de les empêcher d’entrer en contact les uns avec les autres.
Hier soir, des mesures exceptionnelles avaient été prises au niveau de la DDSP 68 (direction départementale de la sécurité publique) afin d’éviter d’éventuels débordements dans le quartier.
DNA


02/06/2016

Une adolescente de 14 ans a été traînée de force, la semaine dernière, dans un souterrain d’un des immeubles aux Coteaux. Frappée à plusieurs reprises, elle a été violée. Huit mineurs, résidant tous dans le quartier, ont été interpellés hier à l’aube.

La brigade des mineurs de la sûreté mulhousienne a travaillé en flagrance dans ce dossier de viol. Les faits se sont déroulés mercredi dernier en fin d’après-midi. La victime était allée faire une course et c’est en rentrant au domicile de ses parents qu’elle est tombée sur plusieurs jeunes du quartier qui l’attendaient dans l’immeuble. L’enquête devra dire si les mineurs étaient là par hasard ou s’ils avaient préparé leur coup. Ils l’ont traînée de force non loin de là, dans un sous-sol du quartier qui abrite les garages.
Durant presque deux heures, ils l’ont frappée en utilisant une chaise et l’ont empêchée de prendre la fuite en la frappant à coups de poing […] La fille serait alors rentrée chez elle pour raconter l’histoire. Ses parents ont déposé plainte. […] Quant à l’adolescente, en état de choc, elle a fait une tentative de suicide. Depuis, elle a été hospitalisée dans une unité spécialisée.
DNA
Merci à marie salers


Fdesouche sur les réseaux sociaux