Fdesouche

Après l’attentat de Charlie Hebdo, l’écrivain Boualem Sansal insiste sur la nécessité de débattre de la place grandissante de “l’Islam radical” en France.

Les Français savent déjà beaucoup sur l’islam, son histoire, son contenu et les mécanismes par lesquels il assure sa formidable expansion dans un monde qui a beaucoup perdu de son âme. Les livres pour parfaire leur information ne manquent pas. J’ai moi-même apporté ma petite pierre à l’œuvre de sensibilisation et de mise en garde avec un modeste opuscule publié en 2013 sous le titre Gouverner au nom d’Allah.

Le titre dit ce qu’il veut dire, savoir que la vocation de l’islam est de convertir et de gouverner, but que les islamistes modérés cherchent à atteindre par la prédication, l’action sociale et le grignotage politique et les islamistes radicaux par la terreur et la destruction. Le vrai islam, l’islam de paix et de tolérance, hélas très silencieux, aspire lui aussi à gouverner mais à petite échelle, dans le cercle familial, la communauté, le quartier, le clan.

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux