Fdesouche

Addendum 31 10 : Les sept jeunes placés en garde à vue vendredi soir après des incidents dans le TGV Paris Brest ont été remis en liberté samedi soir.

Deux devraient faire l’objet d’une convocation devant le tribunal correctionnel de Rennes le 4 février prochain. Ils devraient comparaître pour vols en réunion.

Ouest- France (Merci à Padamalgam & Fopastigmatizé)

D’après les premiers éléments les importuns seraient originaires des Yvelines et des Hauts de Seine mais leur destination reste encore inconnue. Aucun des objets déclarés volés par les passagers n’ont cependant été retrouvés sur eux, ce qui complique les affaires des gendarmes qui tentent aujourd’hui de rassembler des témoignages et plaintes de passagers.

Source


Parti à 21 h 08 de Paris, le TGV qui devait arriver à 23 h 20 à Rennes, a été stoppé ce vendredi soir pendant près d’une d’heure en gare de Vitré, en Ille-et-Vilaine.

Les forces de gendarmerie sont intervenues pour arrêter des jeunes ivres qui importunaient les passagers et volaient dans leurs bagages.

Selon un confrère de Ouest-France qui se trouvait dans le train, il s’agirait de « sept jeunes qui ont perturbé les voyageurs de la première rame. Des passagers fusiliers marins se sont aperçus que l’un de leurs collègues s’était fait voler un sac avec un ordinateur. Une femme a même fait un malaise. »

En tout, ce sont une dizaine de jeunes, dont des mineurs, qui étaient montés dans le train sans titre de transport.

Alerté, le chef de train a décidé de faire stopper le TGV en gare de Vitré un peu après 23h et alerté la direction de la SNCF qui a elle-même contacté les forces de l’ordre. Des gendarmes , dont des éléments du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie sécurisent le quai où se trouve le TGV et montent dans le train. Ils ont interpellé sept jeunes qui seront placés en garde à vue à la brigade de Vitré.

Source

Merci à Jerem


Fdesouche sur les réseaux sociaux