Fdesouche

À Espalion dans l’Aveyron, sur le plateau de l’Aubrac, ils sont une poignée de couteliers à maîtriser cette technique. 29 étapes sont nécessaires parmi lesquelles le marquage, le polissage, le redressage, et la trempe de la lame dans l’huile pour donner la résistance à l’acier. Chaque objet est unique.

Un artisan fabrique un produit pour une personne. Pour nous, il y a un attachement au produit que l’on cède à quelqu’un” affirme Thierry Valat, un artisan-coutelier. Depuis les années 1990, les petits couteliers français subissent les assauts de la concurrence asiatique avec de nombreuses copies de leur travail.


Fdesouche sur les réseaux sociaux