Fdesouche

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) dira mardi 1er juillet à 11H00 si l’interdiction en France de porter en public un voile islamique intégral contrevient à la liberté de religion, a-t-elle annoncé lundi. La décision des magistrats européens sera définitive.

La requérante, une musulmane française née en 1990, avait saisi la CEDH le 11 avril 2011, soit le jour même de la promulgation de la loi qu’elle conteste.La loi française en question stipule que “nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage”, sous peine d’une amende de 150 euros maximum et/ou d’un stage de citoyenneté.

La requérante estime que ce texte constitue une discrimination et qu’il viole ses droits fondamentaux, notamment la liberté de pensée, d’expression, de conscience et de religion. “Porter la burqa n’est pas un signe d’extrémisme, mais (relève) purement de la sphère privée”, avait plaidé l’un de ses avocats, Me Ramby De Mello, lors de l’examen de l’affaire au fond, le 27 novembre dernier à Strasbourg. […]

Source


Fdesouche sur les réseaux sociaux