Fdesouche

Le glacier de Pine Island, à l’ouest de l’Antarctique, recule d’une dizaine de kilomètres depuis les années 2000 et s’amincit à un rythme de plus en plus rapide depuis quarante ans. Avec le réchauffement, la ligne d’échouage du glacier, la limite séparant la partie posée sur le continent de la partie flottant sur la mer, ne cesse de reculer, augmentant la masse de glace flottant sur la mer et contribuant à l’élévation du niveau de la mer.

Cet été, une plaque géante qui mesure sept fois la superficie de Paris, s’est détachée du continent Antarctique. Selon des chercheurs français qui ont mesuré le glacier, il se disloque de plus en plus vite.

A lui seul, le glacier de Pine Island pourrait contribuer à une hausse du niveau de la mer d’un centimètre dans les vingt prochaines années, 15% de la hausse prévue.


Fdesouche sur les réseaux sociaux