Fdesouche

Sur son site, Laurent Mucchielli fait la promotion du livre de Raphaël Liogier. [les mots en gras sont de notre fait. NDLR]


« Depuis le milieu des années 2000, un mot s’est immiscé dans le débat : islamisation. Les musulmans, dont la population s’accroîtrait dangereusement, chercheraient à submerger numériquement et culturellement l’Europe.

L’imaginaire du complot déborde ainsi peu à peu le cadre de l’islamophobie ordinaire. Si cette perception paranoïaque était restée l’apanage d’une poignée d’extrémistes, elle ne ferait pas question, mais elle envahit aujourd’hui l’espace public, imprègne les discours de politiciens écoutés et les analyses d’auteurs réputés sérieux.

Cet essai salutaire s’attelle à déconstruire ce qui n’est autre qu’un mythe et interroge l’obsession collective qu’il recèle. Il montre ainsi que la « bombe démographique musulmane » qui serait prête à éclater sur le triple front de la natalité, de l’immigration et de la conversion relève du fantasme.

Quant au regain de ferveur spirituelle et au renouveau identitaire des musulmans, ils n’ont pas la signification conquérante ni même politique que suggère l’épouvantail de l’« islamisme ».

Cette réfutation en règle permet enfin de comprendre pourquoi l’Europe et la France en particulier ont tant besoin de l’« ennemi musulman ».

Site de L. Mucchielli

—————-

Relire en complément
Laurent Mucchielli / ‘France Orange mécanique’ : « la fachosphère exulte » 
Sociologie : Existe-t-il un lien entre délinquance et culture des immigrés ?
La France éternelle de l’extrême droite : «Peau blanche, baguette et son de cloches»
Profession : sociologue de l’excuse
• Raphaël Liogier : «L’islamisation est un mythe» 
Raphaël Liogier : «Les musulmans doivent descendre dans la rue»
L’image de l’islam se dégrade fortement en France : de la « paranoïa » selon Raphaël Liogier


Terrorisme – Islamisme – Antisémitisme, le retour ? (France 3, CSOJ du 9 octobre 2012)

«Depuis le milieu des années 2000, on a cette espèce de croyance, de fantasme, qui se déploie dans l’opinion publique, selon laquelle il y aurait dans l’ensemble de l’Europe (…) 1°) un déferlement quantitatif des musulmans, avec des chiffres qui viennent de nulle part et 2°) un aspect qualitatif de ce mythe : il y aurait une intention des musulmans de s’emparer de la culture européenne, de l’identité européenne. On voit ce glissement quand on parle d’occupation du territoire. Raphaël Liogier, sociologue, auteur du “Mythe de l’islamisation»

Quand on parle de radicaux, ou de terroristes, il y a une prise en otage de toute une communauté. Quand on utilise le terme “islamiste” ou “attentat islamiste”, comment le spectateur moyen peut-il faire la différence entre un musulman, quelqu’un qui est français déjà pour commencer, et un terroriste qui va cibler des victimes particulières. On parlait des juifs de France (…) Il y a quand même toute une tradition antisémite bien française, qui avant d’imprégner ces classes populaires dont on parle aujourd’hui, a mené à l’épisode de la collaboration en France pendant la 2e GM, si on doit revenir jusque là. Maboula Soumahoro, “civilisationniste”™


—————
Complément – Rappel 2011
Raphaël Liogier, directeur de l’Observatoire du religieux et grand promoteur de la «muslim-pride», invite les musulmans à ne pas respecter les lois qui les concernent spécifiquement, comme celle sur le port du niqab, et les appelle à la «désobéissance civile».

Lorsque vous voyez des gens prier dans la rue, parce qu’il n’y pas assez de place dans certaines mosquées, vous vous rendez bien compte nous ne sommes pas à Poitiers, que nous ne sommes pas au moyen âge dans une situation de conquête civilisationnelle…

Les musulmans de France doivent réaliser qu’ils ne sont pas les éternels convives d’un repas, ils sont chez eux au même titre que leurs concitoyens non-musulmans.

Oumma.com


Fdesouche sur les réseaux sociaux