Fdesouche


[Laurent Mucchielli publie ce 21 février sa propre chronique du livre La France orange mécanique. Extraits. ]
“ Faut-il parler de tous les livres paraissant sur nos sujets, même les plus mauvais ? Non bien sûr. Mais voilà un livre  qui, paraît-il, est en tête des meilleures ventes (…)

Certes, on n’est pas étonné de trouver des chroniques élogieuses dans Minute, sur le site Atlantico, ainsi que sur Boulevard Voltaire, ni d’entendre le livre recommandé sur Radio Courtoisie (…) Tout cela participe d’un univers politique bien précis. L’on n’est pas non plus surpris lorsque l’on entend Marine Le Pen faire la promotion directe de ce livre (…)

Sur la toile, la “fachosphère” exulte (voyez les éloges de fdesouche, Riposte laïque, etc.).

(…) On commence déjà à tiquer lorsque l’on voit paraître des articles largement a-critiques dans Le Point et Les Echos. Et on se met carrément en colère lorsque l’on est contacté par l’émission “Service public” de France Inter, qui nous demande si l’on veut venir débattre de ce livre. (…)

 Comment se fait-il que [les journalistes] n’aient pas compris que toute cette accumulation de chiffres plus ou moins vrais et de faits divers plus ou moins tronqués n’a qu’un seul et unique but : arriver à la conclusion (parfaitement explicite) que tout cela est de la faute des Arabes et des Noirs ?

(…) Xavier Raufer : Quelques clics sur Internet suffisent pour savoir que ce dernier est un ancien militant d’extrême droite (Occident, Ordre Nouveau, etc.) et qu’il ne cache pas que le fond de sa pensée n’a jamais changé, notamment sur ce qui constitue l’un des fondements même des discours de l’extrême droite depuis sa constitution politique à la fin du 19e siècle : l’explication de la délinquance par l’immigration.(…)
On l’aura compris, nous ne recommandons pas d’acheter ce livre (…)
Lire tout l’article
———–ci dessous article du 15 fevrier———–
 « La France orange mécanique » culmine au top 10 du classement des ventes sur Amazon. (…)  Le sociologue et spécialiste de la délinquance, Laurent Mucchielli, auteur de l’«Invention de la violence», ne pouvait pas rester de marbre.

«Ce livre est parfaitement scandaleux. C’est le dernier avatar du lobby sécuritaire», conteste-t-il. «C’est du marketing commercial pour faire peur aux gens car ces chiffres étaient connus depuis longtemps», réagit-il. La principale faute d’Obertone? «Il finit en conclusion par dire que la violence, c’est la faute des immigrés. Bref, du sous-journalisme au service du tout sécuritaire.»

Source
—————————
Rappel : Laurent Muchielli, l’un des chefs de file de ce que Xavier Raufer désigne comme “la culture de l’excuse”, est notamment connu pour son positionnement politique très marqué et par le biais idéologique qui imprègne tous ses travaux. On lit par exemple sous sa plume en 2011 sa description d’une France

“d’extrême droite, celle qui érige des menaces étrangères face à une nation de Français conçue sans doute comme éternelle, à la peau blanche et partant le matin acheter sa baguette de pain au son des cloches de l’église.” (source)(autre source)

(image cliquable/agrandissable)


Fdesouche sur les réseaux sociaux