Fdesouche

Fermé au public depuis 1995 à cause des risques d’effondrement, l’édifice du XVIe siècle va être restauré. Le chantier, qui démarre en mai, doit durer deux ans.

Notre-Dame-de-l’Assomption sera sauvée. Lors du dernier conseil municipal, qui était consacré au budget, les élus de Stains ont voté la provision de 3,8 M€ en 2012 et 2013 pour la rénovation de l’église du centre-ville, autrement dit le sauvetage du plus vieux monument de la commune. Construite au début du XVIe siècle, peinte en 1930 par Maurice Utrillo dans le tableau l’« Eglise de Stains », elle est fermée au public depuis dix-sept ans à cause de risques d’effondrement. […]

Le président de l’association Pour que renaisse notre église en centre-ville ne peut qu’abonder. « C’est l’un des derniers témoins du passé de Stains, rappelle-t-il. Et c’est un lieu important pour la vie de la commune. Avant sa fermeture, il y avait outre les messes et les fêtes paroissiales, des concerts et même des pièces montées par le Studio Théâtre tout proche. » Marcel Thirion se bat ainsi depuis plus de dix ans pour convaincre la mairie de sauver l’église. En 2005, la pétition lancée par l’association avait recueilli pas moins de 6000 signatures.

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux