Fdesouche

On pouvait s’en douter, l’ancien capitaine de l’équipe de France de football Lilian Thuram a peu gouté aux déclarations de Marine Le Pen, regrettant chez les bleus qu’ils aient “une autre nationalité de coeur”.


Un remake de 1996

Lilian Thuram n’a pas gouté aux déclarations de la vice présidente du Front National Marine le Pen. Le footballeur aux 142 sélections en équipe de France se sent forcément concerné : “C’est impossible d’être totalement étranger à ces critiques. Mais quand ça vient de Le Pen, comme en 1996, personnellement ça ne me déstabilise pas” (Durant l’Euro 1996, le chef du FN Jean-Marie Le Pen avait créé une polémique en jugeant “artificiel que l’on fasse venir des joueurs de l’étranger en les baptisant équipe de France” ndlr).

“Nos joueurs noirs sont bons”

En membre du Haut Conseil à l’intégration il rajoute : “C’est dans la normalité des choses. C’est de la politique. Malheureusement, beaucoup de personnes pensent comme lui. La société française a été éduquée pour penser comme ça. Même aujourd’hui ça persiste, alors que s’il y a autant de joueurs noirs en équipe de France, c’est simplement parce qu’ils sont bons.”

TF1

Relire : Thuram demande 20 000 € pour une intervention d’une heure et demie contre le racisme


Fdesouche sur les réseaux sociaux