Fdesouche

La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris a prononcé un non-lieu en faveur d’un commerçant du Val-de-Marne qui était renvoyé aux assises pour avoir tué en 2006 un cambrioleur et qui avait alors reçu le soutien de Nicolas Sarkozy, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

«La chambre a infirmé l’ordonnance de renvoi du juge d’instruction et a prononcé un non-lieu. La thèse de la légitime défense a été retenue», a indiqué cette source.

Le 27 octobre 2006, trois hommes s’étaient introduits au domicile de René Dahan, directeur commercial en textile de 58 ans, à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), afin de le cambrioler.

Mis en joue par l’un de ses assaillants, le commerçant avait réussi à retourner l’arme qui le visait, atteignant à trois reprises, dont deux dans le dos, l’un des cambrioleurs, âgé de 26 ans qui avait succombé à ses blessures. (…)

La famille du cambrioleur avait à l’époque de l’instruction refusé l’idée que le commerçant puisse bénéficier d’un non-lieu.

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux