Fdesouche

En France, depuis l’annonce par Raymond Domenech des 23 joueurs sélectionnés pour jouer contre le Costa Rica en match de préparation, et qui seront du voyage en Afrique du Sud, les diplomates algériens sont inquiets.

Selon ce que certains d’entre eux ont confié à TSA, depuis l’annonce de la non-sélection de Karim Benzema et Samir Nasri, tous les deux d’origine algérienne, les échos en provenance des banlieues ne sont pas bons. Les jeunes ne comprennent pas comment aucun maghrébin ne figure sur la liste de Domenech. Les deux derniers encore en lice, Hatem Ben Arfa (d’origine tunisienne) et Adil Rami (d’origine marocaine) ont été finalement recalés le 17 mai. Ben Arfa a laissé sa place à Matthieu Valbuena, qui a bénéficié d’un état de forme exceptionnel à l’OM. Rami lui a dû s’effacer au profit de Marc Planus. Domenech a pourtant justifié ses choix.

Il a écarté Benzema et Nasri, non pas en remettant en cause leur talent effectivement indéniable, mais parce qu’ils ne se sont pas suffisamment intégrés au groupe. […] En conséquence, ils vont même jusqu’à redouter désormais d’éventuels dérapages en cas de victoire de l’Algérie contre la Slovénie lors du premier match des Verts au Mondial. […]

Tout sur l’Algérie

(merci à Gilles)


Fdesouche sur les réseaux sociaux