Fdesouche

Le franco-algérien Foued Kadir, joueur à Valenciennes, rêve de porter le maillot de l’Algérie. Ayant reçu “une éducation à l’algérienne, musulmane“, il affirme être vraiment “attaché son pays d’origine.” Une situation de plus en plus fréquente chez les binationaux.

Je ne suis pas sorti d’un centre de formation pour signer pro. Je suis passé par des étapes beaucoup plus difficiles. C’est sans doute pour ça qu’aujourd’hui, je suis vraiment costaud“, estime le joueur qui avait déjà porté les couleurs de son pays, chez les espoirs, lors d’un match amical en 2004-2005.
Possédant la double nationalité, Kadir assure que l’équipe des Fennecs n’est pas une solution bis. “Il faut garder les pieds sur terre. J’ai 26 ans, je joue à Valenciennes, je ne suis pas Zizou ou Maradona. Je pense sincèrement que si j’avais eu le choix, j’aurais choisi l’équipe algérienne“, affirme-t-il. (…)

“”Rien que d’imaginer porter le maillot avec toute ma famille derrière, tout le peuple algérien…”

J’ai eu une éducation à l’algérienne, musulmane. Je suis vraiment attaché à mon pays d’origine. Je vis la France et l’Algérie à fond“, poursuit-il, soulignant qu’il suit avec son père l’équipe maghrébine depuis sa plus tendre enfance.
Suite sur TSA (Merci à jazzman)


Fdesouche sur les réseaux sociaux