Fdesouche

Les locaux administratifs de l’Assemblée nationale, au 101, rue de l’Université (VII e ), rénovés en partie par des travailleurs sans-papiers lors d’un chantier entre 2005 et 2007 : c’est avec cet exemple « symbolique » que syndicats et élus espèrent relancer aujourd’hui ce dossier lors d’une conférence de presse.
« Entre 2005 et 2007, au moins une vingtaine de sans-papiers ont travaillé sur la première phase du chantier, la démolition et le déblayage, explique Raymond Chauveau, responsable CGT à l’origine des grands mouvements de grève et de mobilisation des travailleurs sans papiers. Aujourd’hui encore, plusieurs de ces travailleurs possèdent toujours le badge ultra sécurisé d’accès à l’Assemblée nationale ». (…)
Source : Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux