Fdesouche

L’évènement a beau ne pas concerner directement la France, les autorités redoutent de nouveaux incidents pour le match de football Egypte-Algérie qui se jouera ce soir au Caire. Après les saccages de magasins à Roubaix par des supporteurs de l’équipe d’Algérie, un important dispositif est mis en place dans le Nord pour prévenir tout «incident».

Vidéo : l’ambiance à Barbès

Plus question de revivre la même scène ce soir, à l’occasion d’Égypte – Algérie, au Caire. Jean-Claude Menault, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP), l’a rappelé hier : «On ne fait pas d’amalgame entre ceux qui expriment leur joie pacifiquement et ceux qui commettent des dégradations. Mais on sera intraitable avec ces derniers.»

La DDSP mobilise donc des renforts particuliers ce soir (avec l’aide aussi de gendarmes mobiles), positionnés dans tout le département et qui surveilleront plus particulièrement Roubaix. Le centre-ville sera fermé à la circulation à partir de 19 h. Les piétons y seront admis mais pas les groupes. Avec de nombreux contrôles.

L’objectif des policiers est double : «Empêcher les délinquants de casser» et «canaliser les excès et les débordements qui pourraient être commis lors des manifestations de joie, notamment en matière de sécurité routière». Les victoires génèrent souvent de grands défilés de voitures dont les passagers s’installent sur les montants des fenêtres ou sur les toits et prennent des risques. La fête et la liesse oui, mais sans incidents «et dans le respect d’autrui», rappelle M. Menault.

Dans l’enquête menée par les policiers de Roubaix sur les événements du 11 octobre, un suspect a été interpellé puis remis en liberté. Ses empreintes ont été trouvées sur un objet jeté hors d’un magasin vandalisé. L’enquête se poursuit.

Source : La Voix du Nord


Fdesouche sur les réseaux sociaux