Fdesouche

La commission des Finances de l’Assemblée nationale a voté jeudi le gel des crédits de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) pour 2010. La commission a adopté un amendement en ce sens de Richard Mallié, cosigné par 53 de ses collègues de l’UMP, et qui sera débattu jeudi prochain par les députés en séance publique.

En période de crise, “le train de vie” de la Halde “a interpellé les députés de la majorité”, écrit le député UMP des Bouches-du-Rhône dans un communiqué. L’amendement diminue d’un million d’euros les crédits de cette autorité administrative pour 2010 et reconduit le budget de 2009, qui s’élève à 11,9 millions. Le premier questeur de l’Assemblée a cité un loyer de près de 1,5 million d’euros pour une “petite structure” et la hausse de 5 % du nombre d’emplois à temps plein entre 2008 et 2010 avec des dépenses de personnel en hausse de 15 % sur la même période.

La gauche a critiqué un gel des crédits qui se fait “au détriment de la lutte contre la discrimination”, selon le Parti socialiste.

suite


Fdesouche sur les réseaux sociaux