Fdesouche

Article tiré de Polemia.com

Annonçant un grand débat sur l’identité nationale, Eric Besson a déclaré, à l’émission Mots croisés, le 26 octobre 2009 : « La lettre de mission que j’ai reçue du président me dit : “Notre nation est métissée. L’immigration constitue une source d’enrichissement permanent de notre identité nationale”. » Et Eric Besson d’ajouter : « On a un président de la République qui a dit : “Je suis un homme de sang mêlé à la tête d’une nation métissée”. »

C’est là une constante de l’opinion de Nicolas  Sarkozy, dont la seconde femme, Cécilia, se flattait « de n’avoir pas une goutte de sang français ». Dans son livre-programme de juillet 2006, Nicolas Sarkozy écrivait, lui (p. 280) : « Je pense que les Français attendent une France d’après. (…) C’est une France où l’expression “Français de souche” aura disparu. » Il précisait ainsi son propos lors d’un discours de fin de campagne 2007 : « La France, ce n’est pas une race, ce n’est pas une ethnie, c’est une République », une République où « le droit à l’avortement fait partie de notre identité ».

“L’objectif, c’est relever le défi du métissage. (…) Ce n’est pas un choix, c’est une obligation”

Dans cette même veine, Nicolas Sarkozy a déclaré, le 17 décembre 2008, à Polytechnique, temple du mérite républicain : « L’objectif, c’est relever le défi du métissage. (…) Ce n’est pas un choix, c’est une obligation. (…) On ne peut pas faire autrement. Au risque de nous trouver confrontés à des problèmes considérables. Nous devons changer (…) partout en même temps, dans l’entreprise, dans les administrations, à l’éducation, dans les partis politiques. Et on va se mettre des obligations de résultat. Si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudra [sic] alors que la République passe à des méthodes plus contraignantes encore. »

François Fillon n’est pas en reste : à La Réunion, le 9 juillet 2009, il a parlé « d’une France unie, une France multicolore, qui n’a jamais eu d’autre drapeau que le drapeau tricolore [sic !] (…) Une France qui poursuit son travail millénaire de métissage. » [Re-sic !].

suite

Relire notre page « Metissostaffel »


Fdesouche sur les réseaux sociaux