Fdesouche

Les offres de télévision par satellite ont du souci à se faire. Du moins, si l’on en croit les chiffres révélés par Le Parisien : en l’espace de 5 ans, le nombre de paraboles en banlieue a été divisé par deux, voire par trois !
Disgracieuses, pénibles à installer, capricieuses au moindre coup de vent, les paraboles ressemblent de plus en plus à des reliques du passé. Les innovations faites en la matière (comme les paraboles “plates”, cf. illustration) n’ont pas permis de renverser la tendance ; « dans le quartier du Val-d’Argent à Argenteuil (Val-d’Oise), il n’en reste aujourd’hui qu’une douzaine contre une trentaine en 2005 ».
L’avènement de la Télévision Numérique Terrestre (TNT), offrant une qualité d’image sans faille (et de la Haute définition gratuite !) explique en partie ce phénomène. Mais pas uniquement.
suite


Fdesouche sur les réseaux sociaux