Fdesouche

L’ex-premier ministre danois a toujours apporté un soutien sans faille à Washington, engageant son pays en Irak et en Afghanistan.
Ses vacances, en juillet, dans sa résidence du sud de la France, n’auront certainement pas été superflues. C’est lundi que le nouveau secrétaire général de l’Otan, le Danois Anders Fogh Rasmussen, 56 ans, rejoindra ses quartiers généraux à Bruxelles. «Je suis prêt, écrivait-il récemment sur son profil Facebook, bien reposé avant un programme extrêmement chargé.»
Pour ce libéral qui, en tant que premier ministre, avait soutenu l’intervention américaine en Irak et défendu le droit de la presse danoise de caricaturer Mahomet, la tâche s’annonce délicate. À ce poste exposé, il va vite devoir convaincre qu’il n’est là ni pour mener une croisade contre le monde musulman, ni pour transformer l’Alliance atlantique en «policier mondial», souligne-t-on à l’Otan.
Suite

Note : En février 2008, à la suite de plusieurs nuits d’émeutes ethniques (musulmanes) au Danemark, Fogh Rasmussen, premier ministre danois, déclarait : “Les jeunes des quartiers immigrés qui ont déclenché des incendies ne doivent s’attendre à aucune bienveillance de la part de la société danoise. C’est même plutôt le contraire. Beaucoup de gens se détourneront d’eux. Je rejette toute notion selon laquelle la société danoise serait responsable de ces émeutes. Je le dis très clairement : ces jeunes sont les seuls responsables. Eux, et leurs parents.(source)


Fdesouche sur les réseaux sociaux