Fdesouche

Quand les médias français refusent d’écorner le sacrosaint vivre-ensemble et de voir un lien entre immigration et délinquance, les Algériens font moins de chichis. Lu dans La Tribune, quotidien national algérien :

(…) Toujours selon M. Zeghida [gendarmerie algérienne], ce sont 48 nationalités qui transitent par notre pays, dont des Asiatiques. L’intervenant a mis en exergue le fait que cette immigration constitue une véritable menace pour la sécurité publique de l’Algérie, tant il est vrai que la connexion entre ce phénomène et le trafic de drogue, la contrebande, la fausse monnaie et les faux documents a été largement établie. Ce n’est pas tout, l’officier de la gendarmerie nous apprendra que ces immigrés (pour l’écrasante majorité des Africains) véhiculent des maladies graves. Cela sans oublier leur implication dans la délinquance. En ce sens qu’ils s’organisent en groupes pour racketter et agresser les citoyens. (…)

(merci à Petite de souche)


Fdesouche sur les réseaux sociaux