Fdesouche

À l’église du Sacré-Coeur, aux Routes, c’est la désolation et l’accablement. Une paroissienne méchamment agressée, de l’urine dans le bénitier, des excréments répandus, le tabernacle profané, sans parler des vols et des dégradations à répétition…
« Cela fait deux ans que ça dure, explique le vicaire général. Nous avons été contraints de murer le local de la chaufferie suite à de nombreuses effractions. C’était devenu un squat pour des nombreux jeunes qui s’y étaient quasiment installés. » Depuis, les dégradations, vols et insultes se sont succédé malgré les rondes de police plus fréquentes.
« Le pire a été atteint le 28 avril dernier. Une paroissienne âgée de 73 ans a été violemment agressée à huit heures du matin».  Traînée à terre par l’individu qui l’a volée, elle souffre d’une fracture du bras et de séquelles psychologiques importantes. (via le Salon Beige)


Fdesouche sur les réseaux sociaux