Fdesouche

Des policiers ont fait l’objet d’une rafale de balles ce dimanche vers 3 heures du matin, alors qu’ils transportaient des suspects gardés à vue après un examen à l’hôpital Jean-Verdier, à Bondy, où se trouve l’unité médico-judiciaire de Seine-Saint-Denis. Le fourgon de police rejoignait l’autoroute A 86 à la Courneuve lorsqu’il a été bloqué au niveau d’un rond point par deux voitures.
Dans un premier temps, des sources proches de l’enquête avaient indiqué que les policiers transportaient à l’hôpital un seul homme placé en garde à vue pour un examen médical (comme il est d’usage au début de chaque garde à vue).
Un homme armé d’un fusil est sorti d’un des deux véhicules et a déchargé sur le fourgon de police une rafale de balles. Selon certaines sources, il s’agit d’une arme automatique de fort calibre, «sans doute une Kalachnikov». Le ministère de l’intérieur a confirmé ce dimanche matin qu’il s’agissait d’une attaque à «l’arme de guerre». La police a riposté en tirant.
Suite (merci à Loup glorieux)


Fdesouche sur les réseaux sociaux