Fdesouche

Le 10 mai 1760 naissait à Lons-le-Saunier (Jura), Claude Joseph Rouget de Lisle. Officier du génie, l’auteur et compositeur de la Marseillaise fut également poète et auteur dramatique.

Officier sorti de l’École royale du génie de Mézières, en garnison à Strasbourg, il écrit, à la demande de Philippe-Frédéric de Dietrich, maire de la ville, Le Chant de guerre pour l’armée du Rhin, dans la nuit du 24 au 25 avril 1792. Entonné par le bataillon des Marseillais dans leur marche vers Paris en juillet 1792, ce chant est très vite appelé La Marseillaise.
Quelques mois plus tard, De Dietrich fut guillotiné pour son soutien aux prêtres réfractaires et Rouget de Lisle destitué de ses fonctions de capitaine par Lazare Carnot, pour s’être opposé à l’internement de Louis XVI après l’invasion des Tuileries. Sous la Terreur, il est emprisonné et ne sera libéré qu’à la chute de Robespierre. Décédé en 1836 à Choisy-le-Roi, ses cendres furent portées aux Invalides en 1915.
La Marseillaise a été déclarée chant national le 14 juillet 1795. Interdite sous l’Empire et la Restauration, elle est remise à l’honneur après la révolution de 1830, interdite à nouveau sous le Second Empire et redevient hymne national sous la IIIe République, en 1879.
Quoi ! des cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos foyers !

(Sources 1, 2, 3)


Fdesouche sur les réseaux sociaux