Fdesouche

Un bus a essuyé des tirs de fusil à pompe, mardi soir, dans une banlieue du nord-est de Paris. Il s’agirait, selon la police, d’un règlement de compte entre deux bandes rivales.

Mardi soir, Villemomble, une banlieue au nord-est de Paris. Le bus 303 circule, une trentaine de personnes à son bord. Parmi elles, une quinzaine de jeunes, originaires de Bondy, une cité voisine.
Peu après 20 heures, un véhicule passe au niveau du bus, puis ralentit. Des coups de feu retentissent. Les vitres du bus volent en éclat. Un témoin parle à FRANCE 24 de “plusieurs rafales de pistolet mitrailleur”.
Dans le bus, c’est la panique mais personne n’est touché.
La police arrête six personnes, dont le tireur présumé. L’homme a été retrouvé en possession d’un fusil à pompe.
Selon le commissariat de Rosny, il s’agirait d’un règlement de comptes entre bandes rivales. Les jeunes de Bondy, qui se trouvaient à bord du bus, sont fouillés. La veille, l’un d’entre eux aurait été agressé. Sur eux, les policiers trouvent plusieurs armes, dont des haches et des battes de baseball.
source


Fdesouche sur les réseaux sociaux