Fdesouche

Dans un communiqué intitulé Un sondage Ipsos prend le pouls du pays, la Ligue du Nord qui co-gouverne l’Italie se réjouit que les Italiens partagent ses thèses rafraîchissantes sur le péril de l’invasion migratoire.
S’il eut été commenté par la presse française, qui se garde bien de révéler l’existence d’un tel sondage, ce sondage Ipsos commandé par le Corriere della Sera Magazine ne révèlerait que racisme, xénophobie, peur de l’Autre, peur de la mondialisation etc. Et si les Italiens voulaient simplement que l’Italie conserve son identité chrétienne, qu’elle continue d’être habitée par des Italiens? Tiens donc quelle drôle d’idée! (…)

  • 54% des sondés veulent eux inverser la vapeur en raccompagnant les colons de l’autre côté de la méditerranée.
  • 51% pensent que les étrangers bénéficient déjà d’assez de droits et de garanties.

Encore plus incorrect, Ipsos, à la demande du magazine pourtant centriste, a effectué un classement des ethnies en fonction de leur taux de sympathie chez les autochtones. Sans surprises, les Albanais et les Roms arrivent en tête du rejet populaire… Que fait la Halde? Ah oui, en Italie, elle n’existe pas.
Source : Observatoire de l’islamisation


Fdesouche sur les réseaux sociaux