Fdesouche

Pour ne pas mettre « le feu aux poudres », le ministre a décidé de reporter la réforme du secondaire. Le ministre de l’Education aurait choisi lui-même de différer la réforme et dément avoir obéi à une injonction de Nicolas Sarkozy.

L’Elysée jugerait nécessaire “d’approfondir le travail d’explication sur le lycée” afin notamment de calmer la colère des élèves du secondaire. Plusieurs manifestations de lycéens avaient eu lieu la semaine dernière.

Dès l’annonce de ce report, le nouveau secrétaire national PS en charge des questions d’éducation, Bruno Julliard, a exprimé sa “satisfaction“. « La priorité doit être de renoncer aux 13.500 suppressions de postes prévues dans l’Éducation nationale. Si Xavier Darcos ne renonce pas à cette saignée, le mouvement d’humeur et les manifestations se poursuivront après les vacances, et le report de la réforme du lycée n’y changera rien.” De leur côté, les organisations lycéennes ont fait savoir qu’elles maintenaient leur mot d’ordre de manifestations pour jeudi. Sources : (1) (2)


Fdesouche sur les réseaux sociaux