Fdesouche

La crise financière actuelle n’empêchera la France d’honorer la promesse d’une aide de 500 millions d’euros faite en janvier 2007 a affirmé François Fillon. Le budget de coopération militaire sera également maintenu l’année prochaine.

Lors d’une conférence à Paris en janvier 2007, une cinquantaine de pays et d’organisations internationales s’étaient engagées à verser 5,96 milliards d’euros au Liban, la contribution de la France s’élevant à 500 millions.
Après un premier versement de 150 millions en avril, François Fillon devrait jeudi annoncer une nouvelle enveloppe de 125 millions en 2009, liée à la poursuite de la privatisation du secteur de la téléphonie mobile.
Une autre partie de cette contribution doit être débloquée dès cette année sous la forme de crédits aux PME libanaises et son attribution sera étendue à toutes les entreprises et non plus seulement à celles qui ont pâti de la guerre entre Israël et le Hezbollah en 2006.
Ma visite revêt un caractère à la fois politique et économique, car les deux dimensions sont étroitement liées. Après avoir aidé le Liban à retrouver une stabilité politique, la France est désormais engagée pour l’aider à relancer son économie“, a dit François Fillon.
Source

Publicité

Fdesouche sur les réseaux sociaux