Fdesouche

Las de subir des agressions, une dizaine de commerçants de la commune de Moissy Cramayel veulent s’équiper d’armes de défense.

La vidéo-surveillance, les alarmes et les rideaux métalliques ne suffisaient plus à les protéger contre les agressions. Excédés, des commerçants de Moissy-Cramayel ont décidé de recourir aux armes à feu.
« Les autorités publiques ne sont pas capables de nous protéger. Alors on a décidé de se protéger nous-mêmes, justifie le boulanger. Si les délinquants savent qu’on est armés, ils n’oseront peut-être plus entrer chez nous. »
« On nous sort toujours le même discours. On nous fait toujours des promesses mais les agressions continuent », grogne le gérant du tabac-presse. « Le maire nous promet de renforcer l’éclairage public, mais les travaux auront lieu dans quatre mois. Ce sera trop tard. La plupart des vols ont lieu en fin d’année, avant les fêtes », grince le pharmacien, qui a déjà essuyé de nombreux cambriolages et braquages.
Le commandant de police, Valérie Poisson, préfère ne pas leur laisser de faux espoirs : « Il est fort probable qu’on rende un avis défavorable à votre dossier. »
source


Fdesouche sur les réseaux sociaux