Fdesouche

Quatre jeunes jugés pour avoir incendié des voitures lors des émeutes de 2005, entraînant la mort d’Alain Lambert, gardien de lycée. Ils ont été condamnés à des peines de 5 à 8 ans de prison.

Dans la nuit du 20 au 21 novembre 2005, en pleine période des “émeutes de banlieue”, quatre “jeunes” (dont l’un de 31 ans) avaient incendié des voitures dans la cour du lycée X à Trappes, entraînant la mort d’un agent technique.

Alain Lambert, 52 ans, avait été réveillé peu par les bruits causés par les incendies de plusieurs voitures, dont la sienne, qui flambaient à quelques mètres seulement de sa loge. Après avoir alerté les pompiers, et alors qu’il s’affairait avec eux, il s’était effondré, asphyxié, et n’avait pu être ramené à la vie. Source

Chacun devait « cramer sa voiture »

Un mineur était alors interpellé et passait aux aveux. Il avait passé la soirée à boire et à fumer du cannabis avec des amis. Ils avaient eu l’idée de brûler la cantine du lycée. Ils avaient versé de l’essence devant la porte puis, réalisant qu’il y avait des habitations au-dessus, ils s’étaient rabattus sur les voitures. « C’était les émeutes, on voulait faire comme les autres… » expliquera-t-il en garde à vue. Source


Fdesouche sur les réseaux sociaux