Fdesouche

Minorités invisibles

Baisse des ventes en Europe et haut niveau de stocks : Renault a décidé d’arrêter temporairement ses usines françaises et de réduire de 20 % la production au 4e trimestre. Un ouvrier témoigne :

« Les trois dernières années ont été marqués par une inactivité chronique de l’usine. Avec la crise, les ouvriers sont placés au chômage partiel. Depuis septembre et jusqu’à décembre au moins, je suis au chômage plusieurs semaines par mois. Je vais perdre 35 € par jour, soit entre 300 et 400 € par mois, pour un salaire normal de 1500 €.

J’ai 2 enfants. Heureusement que leur mère ne travaille pas chez Renault… Avant, quand j’allais chercher mes enfants à l’école, on s’arrêtait à la boulangerie et je leur achetais un croissant. Maintenant, je suis obligé de rogner sur ces petites dépenses. Ils vont devoir manger du pain et du beurre, comme moi quand j’étais petit».

Si je déduis mon loyer, mes factures et mes impôts de mon salaire, il me reste 10 € par jour pour les dépenses quotidiennes : nourriture et essence. (lire la suite)


Fdesouche sur les réseaux sociaux