Fdesouche

Extrait de la motion C emmenée par Benoît Hamon au Congrès du PS à Reims :

Benoît Hamon part du constat «qu’à l’horizon 2050, l’Europe sera confrontée a un grave déficit démographique», que «pour empêcher une diminution de la population totale, il faudrait que l’UE accueille 47 millions d’immigrés» et que «pour maintenir l’effectif de la population active, le chiffre serait de 77 millions».

Considérant donc que «l’immigration est une chance pour la France et l’Europe de demain», Benoît Hamon et ses camarades proposent «une nouvelle politique» passant «nécessairement par un plan initial de régularisation». «Il faut également proposer des visas de travail permettant des allers retours simplifiés avec le pays d’accueil », ajoutent-ils. Mais cette politique s’accompagnera d’une «lutte résolue contre le travail au noir».

Mais la motion F présentée par Franck Pupunat, co-fondateur d’Utopia, est encore plus délirante. Il propose d’ouvrir les vannes pour permettre une invasion définitive du territoire :

«Le droit à la migration est un droit fondamental» affirment ses auteurs. «La liberté de circulation et d’établissement » doivent donc être reconnus comme des droits fondamentaux. D’où une «régularisation de tous les sans-papiers actuellement sur le territoire français», la «dépénalisation du séjour irrégulier», «l’abandon des restrictions au regroupement familial»

Source


Fdesouche sur les réseaux sociaux