Fdesouche

Voici les réactions à la mort de Jörg Haider, décédé dans un accident de voiture samedi 11 octobre, près de sa ville natale de Klagenfurt.

EN AUTRICHE

Heinz Fischer, président de l’Autriche : Evoquant une “tragédie humaine”, le président Heinz Fischer a salué la mémoire d'”un homme politique de grand talent”, qui a su “susciter l’enthousiasme mais aussi de fermes critiques”.

Werner Faymann, nouveau dirigeant social-démocrate, a pour sa part évoqué un “homme politique d’exception” dont la disparition le touchait “profondément”.

Wilhelm Molterer, vice-chancelier conservateur (ÖVP) sortant, s’est dit “profondément choqué” par la mort du dirigeant, soulignant son “profond respect” pour son courage politique.

Wolfgang Schüssel, ancien chancelier ÖVP, salue “un homme politique extrêmement doué”, qui vivait son métier “dans sa chair et dans son âme”, “savait écouter et se sentait lié aux gens”.

Heinz-Christian Strache, nouvel homme fort de la droite nationale autrichienne : “Malgré le fait que nos chemins se soient séparés il y a quelques années, Haider a été une des figures les plus marquantes de la Seconde république” autrichienne, a-t-il souligné en regrettant “la perte d’un homme politique de premier plan”.

Eva Glawischnig, nouvelle dirigeante des Verts (écologistes) en Autriche, a fait part de son “affliction” après la “mort tragique d’une des figures les plus marquantes et controversées de la politique autrichienne des ces dernières décennies”.

EN FRANCE

Bruno Gollnish, vice-président exécutif du Front national : “Le Front national présente ses sincères condoléances à la famille et aux amis de M. Haider. Il espère, pour le bien de l’Autriche, que les patriotes autrichiens qui ont rencontré un très grand succès aux toutes récentes élections législatives, sauront trouver la voie la plus efficace de la défense de leur indépendance et de leur identité, celle de l’unité.”

EN EUROPE

Le Vlaams Belang, le parti flamand de Belgique, a salué Jörg Haider comme “un modèle” pour sa famille politique nationaliste. Haider incarnait “le modèle d’une politique moderne, actuelle et réussie de droite nationaliste”. “Il était un dirigeant charismatique, qui plus que tout autre était en position d’être le porte-parole de la majorité silencieuse de la population”.


Fdesouche sur les réseaux sociaux