Fdesouche

L’ouverture au château de l’exposition Jeff Koons pourrait être marquée par des incidents. Des opposants ont annoncé leur intention de manifester.

Jeff Koons, le roi du kitsch et le plus coté des artistes contemporains, expose, à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 13 décembre, 17 de ses oeuvres majeures au château. L’annonce de cet événement avait suscité la polémique cet été. Son ouverture devrait être agitée : ses détracteurs se sont donné rendez-vous ce matin au pied de la grille du château pour manifester leur colère et exiger « l’interdiction de cette exposition ».

Un dispositif policier est prévu pour éviter tout incident.

« Le château de Versailles est unique. Nous ne voulons pas que Jeff Koons utilise l’environnement et la beauté de l’art classique du château de Versailles pour vendre son non-art », plaident les membres du nébuleux Collectif de défense du patrimoine de Versailles. Voir les oeuvres de cet artiste, accessoirement ex-époux de la Cicciolina, sulfureuse politicienne italienne, investir les lieux emblématiques du domaine tels qu’un homard géant en aluminium rouge suspendu au plafond du salon de Mars, une lune bleue illuminer la galerie des Glaces ou encore un lapin trôner dans le salon de l’Abondance relève pratiquement pour eux du blasphème.

suite

[audio:http://www.fdesouche.com/mp3/inmemoriam_culture.mp3]

 


Fdesouche sur les réseaux sociaux