Fdesouche

Le 14 mai 2008 le sénat français a fait l’apologie de la Charia a travers la table ronde sur la finance islamique.

La commission des finances du Sénat, présidée par M. Jean Arthuis (UC-UDF, Mayenne), organise, le mercredi 14 mai 2008, une table ronde sur la finance islamique.

L’argent n’a pas d’odeur et certains de nos élites sont indignes d’avoir des mandats politiques vu leur soumission aux lobbys.

La charia est aux antipodes de la civilisation occidentale.

Quand le scrolling explique qu’il s’agit de ne pas financer des activités en rapport avec le tabac, l’alcool ou la pornographie c’est de la pure hypocrisie : la charia dépasse largement ses cadres et n’est ni plus ni moins qu’une organisation politique de la société.

(Merci à Bardamu)


Fdesouche sur les réseaux sociaux