Fdesouche

L’arbitraire de la notation pose la question de la suppression de l’examen, selon une récente étude.

Publicité

Une même copie de bac peut atteindre jusqu’à un écart de onze points d’un correcteur à l’autre ! Ce constat d’une récente recherche de l’Iredu (Institut de recherche sur l’éducation) intitulée «La loterie des notes au bac», ne va pas rassurer les futurs bacheliers. Bruno Suchaut, chercheur, y présente les résultats de cette expérience, révélée par l’Agence éducation formation (AEF). En 2006 et 2007, il a soumis trois copies d’élèves passant l’épreuve de sciences économiques et sociales à la correction d’une trentaine de professeurs, dans deux académies. Puis il a recueilli les notes et les appréciations sur chaque copie.

suite

Merci à Billy


Fdesouche sur les réseaux sociaux