Fdesouche

Deux hommes de 19 et 21 ans ont été condamnés lundi soir à des peines de 36 mois de prison dont 24 avec sursis, et 12 mois dont 8 avec sursis de pour la violente agression le 9 février à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), d’un automobiliste de 25 ans, présenté à tort et malgré lui comme un héros.
La victime, Jilali, 25 ans, avait été agressé et frappé avec une pelle après un banal accident de la circulation. Sa voiture avait percuté celle qui la précédait, dont la conductrice avait freiné séchement car un premier véhicule avait fait de même.

Sorti pour demander aux occupant de la première voiture la raison de cet arrêt soudain, il avait été pris à partie par un groupe d’agresseurs. Des jeunes de Grigny étaient venus pour en découdre avec d’autres originaires d’Evry.

Le jeune homme, infographiste de profession, avait passé plusieurs jours dans le coma, victime d’un traumatisme crânien, et bénéficié d’une incapacité totale de travail de 121 jours. Il souffre aujourd’hui de troubles de la vision.

Une première version des faits, rapidement infirmée, l’avait présenté comme ayant porté secours à une automobliste qui était prise à partie. Cette version lui avait valu d’être décoré de la médaille d’or du courage et du dévouement par le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, candidat à la présidentielle, le 14 mars. L’enquête avait pourtant établi que Jilali n’avait secouru personne.

Le 20 février, M. Sarkozy s’était rendu au chevet du blessé à l’hôpital Henri Mondor de Créteil (Val-de-Marne). “J’ai été dire à ce jeune homme combien il pouvait être fier de son acte et que la nation lui était reconnaissante de son attitude”, avait déclaré M. Sarkozy.

suite


Fdesouche sur les réseaux sociaux