Fdesouche

Le terme de Gaulois désigne les populations protohistoriques de Celtes qui résidaient en Gaule, (Gallia en latin), c’est-à-dire approximativement sur les territoires actuels de la France, de la Belgique, de la Suisse et de l’Italie du Nord, probablement à partir du premier âge du bronze (IIe millénaire av. J.-C.).

Les Gaulois étaient divisés en de nombreux peuples qui se comprenaient entre eux, qui pensaient descendre tous de la même souche et qui en connaissaient la généalogie. A ces liens de filiation, réels ou mytiques, qui leur créaient des obligations de solidarité, s’ajoutaient des alliances qui mettaient certains d’entre eux dans la clientèle d’un autre pour former des fédérations comme celles des Arvernes et des Éduens. Chacun de ces peuples était divisé en “civitas” identifiées par un chef-lieu et un territoire appellé en latin “pagus”, lui même subdivisé en “vicus” correspondant à peu près à nos cantons.

Les civilisations gauloises sont rattachées en archéologie à la civilisation celtique de La Tène (du nom d’un site découvert au bord du lac de Neuchâtel, en Suisse). La civilisation de la Tène s’épanouit sur le continent au second âge du fer et disparut en Irlande durant le haut Moyen Âge.

suite


Fdesouche sur les réseaux sociaux