Fdesouche

3 mini fictions de notre lecteur Cadoudal.

Dans ce monde sans règles et sans lois, où règnent les pires injustices, les faibles et les discriminés ont enfin leur défenseur : la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité des chances (HALDE). A la tête de cette organisation de justiciers sans peurs et sans reproches, un valeureux président, un vengeur masqué, un justicier des temps modernes : Super Schweitzer !
Le jour, Louis Schweitzer masque son identité sous l’apparence anodine d’un PDG de Renault, mais le soir, il suffit d’un coup de fil de l’Elysée pour qu’il se transforme en… Super Schweitzer !

« Super Schweitzer, Super Schweitzer !
Quand t’es vraiment dans la galère,
Super Schweitzer, Super Schweitzer !
L’égalité, c’est son affaire ! »

Episode 1

Driiiiiing, driiiiiing…

« Allo, Super Schweitzer, ici Nico-les-bons-tuyaux, on me signale une injustice : Monsieur Ibis Sacré, échassier originaire d’Afrique du Nord, victime de « délit de sale bec » dans l’ouest de la France.
– J’en fais mon affaire !

« Super Schweitzer, Super Schweitzer !
Quand t’es vraiment dans la galère,
Super Schweitzer, Super Schweitzer !
L’égalité, c’est son affaire ! »

« Bonjour, monsieur Sacré.

– Bonjour monsieur Schweitzer, vous tombez à point !

– Appelez-moi « Super », pas de chichis !

– OK, Super ! Alors voilà, je suis un…

– Un courageux échassier d’Afrique du Nord victime de ces sales fachos de chasseurs bouseux, je suis au courant ! Décrivez-moi votre parcours.

– Je suis né dans un parc zoologique du Morbihan. Avec mes frères et sœurs, nous composions une petite colonie d’une cinquantaine d’oiseaux. C’est quand la famille s’est agrandie et que nous avons cherché de nouveaux territoires que les choses se sont gâtées. On est allé sur la côte bretonne, puis en Loire Atlantique, mais des gens ont commencé à dire qu’on posait problème…

– Ah, ah, toujours cette France moisie qui refuse de s’ouvrir à la diversité, hein ?

– Bah… oui. Lorsqu’on a atteint les 3000 individus, les autorités locales ont dit que nous menacions l’équilibre biologique… C’est là qu’ils ont commencé la campagne d’éradication.

– Je vois, je vois… C’est le moment de saisir la HALDE ! Nous allons remplir le formulaire de dénonciation. Alors, tout d’abord, le motif de discrimination ?

– Bah, compte tenu de notre origine égyptienne, de notre bec crochu et de notre tête noire, je dirais qu’il s’agit de xénophobie animale primaire.

– Je note : « xénophobie animale primaire »

– Vos agresseurs maintenant ? Pouvez-vous les décrire ?

– Alors, y’a des chasseurs que je soupçonne d’être aussi des électeurs CPNT…

– « Des populistes ruraux consanguins et arriérés-mentaux », c’est noté !

– … Y’a aussi l’Aigrette et le Héron, qui se sont plaints de concurrence déloyale…

– Alors, je note : « avifaune locale réactionnaire et pleine de préjugés »

– Et enfin, il y a des spécialistes en environnement qui ont rédigé des rapports accablants sur notre démographie.

– Hum, hum… « fonctionnaires vichystes intolérants entretenant un sentiment d’insécurité pour faire le jeu des extrémes ». Très bien, j’ai de quoi les envoyer en taule pour quinze ans. Allez, je file à la HALDEmobile ! Let’s go !

– Merci, Super Schweitzer !

« Super Schweitzer, Super Schweitzer !
Quand t’es vraiment dans la galère,
Super Schweitzer, Super Schweitzer !
L’égalité, c’est son affaire ! »

Episode 2

Driiiiiing, driiiiiing…

« Allo, Super Schweitzer, ici Nico-les-bons-tuyaux, j’ai encore un boulot pour toi : une tortue de Floride, sauvagement délogée de son marais.
– J’y courre, j’y vole ! Vite, à la HALDEmobile !

« Super Schweitzer, Super Schweitzer !
Quand t’es vraiment dans la galère,
Super Schweitzer, Super Schweitzer !
L’égalité, c’est son affaire ! »

– Salut, la Tortue !

– Oooh… c’est Super Schweitzer !

– Ah, ah ! Oui, c’est bien moi. Victime de discriminations ?

– Oui, on m’a expulsé de mon marais.

– Hun, hun, encore un coup de l’extrême-droite, je parie. Voilà qui nous rappelle les heures les plus sombres de notre Histoire ! Mais commençons par le commencement, comment es-tu arrivée ici ?

– Je suis une tortue de Floride. Je viens de l’animalerie de Créteil. J’ai été acheté par une famille pour l’anniversaire du petit dernier.

– Ah, ah ! « Résurgence de l’esclavagisme et de la traite des reptiles aquatiques en banlieue parisienne », c’est noté. Faudra penser à faire un rapport là-dessus, tiens…

– Au début, quand j’étais petite, tout allait bien, on prenait soin de moi. Bon, de temps en temps leur chien Milou me cherchait querelle, mais rien de grave…

– Je note quand même « comportement hostile de l’entité canine »

– Mais c’est après que ça s’est gâté : en grandissant, je prenais de plus en plus de place, le vivarium devenait trop petit. Et puis, la crise économique est arrivée et ils ont décidé que je leur coutais trop cher. Alors, quand j’ai eu cinq ans, ils m’ont abandonné dans le marais.

– Oh, oh, « gérontophobie en réunion », ça va leur coûter bonbon à ces péquenots !

– Dans le marais, il y avait d’autres tortues de Floride, dans la même situation que moi. Nous avons formé une communauté. Mais un jour, sous prétexte que nous étions trop voraces et que nous détruisions l’écosystème, le maire a décidé de nous expulser. Des agents sont venus nous déloger la semaine dernière.

– Alors celui-là je ne vais pas le louper, un élu tortuedefloridophobe, ça manquait à mon palmarès. Je note : « hostilité avérée envers une communauté nomade, utilisation d’une milice à des fins de déportation, gérontophobie doublée d’une reptilophobie nauséabonde ». Son compte est bon. Demain, vous nagerez dans sa piscine !

– Merci, Super Schweitzer !

– Je ne fais que mon devoir. Allez, je file ! A la HALDEmobile, let’s go !

« Super Schweitzer, Super Schweitzer !
Quand t’es vraiment dans la galère,
Super Schweitzer, Super Schweitzer !
L’égalité, c’est son affaire ! »

Episode 3

Driiiiiing, driiiiiing…

« Allo, Super Schweitzer, ici Nico-les-bons-tuyaux, une mission épineuse pour toi : un Pin d’Autriche, victime de préjugés, une sale affaire !
– C’est dans mes cordes ! Vite, à la HALDEmobile !

« Super Schweitzer, Super Schweitzer !
Quand t’es vraiment dans la galère,
Super Schweitzer, Super Schweitzer !
L’égalité, c’est son affaire ! »

– Salut, Pin noir d’Autriche !

– Super Schweitzer !

– Quel est ton problème, l’ami ? Je t’écoute.

– Je voudrais saisir la HALDE. On m’a amené d’Autriche pour stabiliser les versants érodés des Alpes du Sud, j’ai bien fait mon boulot, si bien que maintenant, avec mes potes les Pins noirs, on s’installe sur tous les terrains abandonnés par les agriculteurs… Bon, mais y’z’en font rien de leurs terrains, ces ploucs à brebis… On est ici, on y reste… Mais y veulent rien savoir : on est des Pins noirs, « on est pas du coin » comme y disent !

– Hum, encore ces paysans bornés opposés à la PAC et à Bruxelles. Ne vous inquiétez pas, ils sont déjà dans notre collimateur.

– Ouais, bah en attendant, y disent qu’on « altère les paysages et l’identité régionale »

– Ah, les sales identitaires ! Encore eux ! Ils vont comprendre ce qu’est la force de la HALDE, la puissance de l’égalité des chances ! Je remplis le dossier : « agriculteurs pétainistes à la solde de l’extrême droite »

– Et il y en a même qui veulent abattre mes frères Pins noirs pour remettre des brebis dans les pâturages.

– Alors… « méthodes de barbouzes au service d’une idéologie xénophobe, tentative réactionnaire de ressusciter la France des terroirs malgré les injonctions de l’Union Européenne ». On va leur envoyer des experts, ça va chier !

– Tant mieux ! Vive la HALDE ! Merci Super Schweitzer !

– A ton service, courageux conifère ! Allez hop ! à la HALDEmobile ! Let’s go !

« Super Schweitzer, Super Schweitzer !
Quand t’es vraiment dans la galère,
Super Schweitzer, Super Schweitzer !
L’égalité, c’est son affaire ! »


Fdesouche sur les réseaux sociaux