Plein ecran

L’Autriche annonce vouloir suspendre la naturalisation des Turcs

Déc
2018

L’Autriche a annoncé vouloir suspendre la naturalisation des Turcs, après une décision de la Cour constitutionnelle jugeant illégal un programme de déchéance de nationalité.

Interrogé par la presse, le vice-chancelier d’extrême droite (FPÖ, Parti de la liberté d’Autriche), Heinz-Christian Strache, a justifié cette mesure radicale, mardi 18 décembre, par l’absence de coopération d’Ankara, dans le cadre d’une enquête visant à vérifier si des milliers de citoyens autrichiens d’origine turque n’avaient pas gardé ou récupéré leur ancienne nationalité, ce qui est strictement interdit.

En faisant cette déclaration, M. Strache réagissait au camouflet infligé par la plus haute juridiction à sa politique visant spécifiquement et uniquement les Autrichiens d’origine turque. Depuis son arrivée au pouvoir, l’exécutif s’est en effet lancé dans une très coûteuse opération de vérification visant à débusquer les binationaux dans cette communauté, l’une des plus importantes, puisqu’elle représente environ 270 000 personnes, pour un pays de 8,7 millions d’habitants.

(…) Le Monde

Le Défenseur des droits déplore le « dénuement extrême » des migrants dans les campements
Espèces invasives : les palmiers du littoral méditerranéen français sont condamnés selon l'Anses

Commentaires

Accueil
Menu