Fin d’année. Tous à Marrakech ! Sarkozy, l’Emir du Qatar, Strauss Kahn, Messi, Debbouze, Zidane…

De nombreuses personnalités sont attendues à Marrakech pour les fêtes de fin d’année.

Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni, passeront les vacances de fin d’année à Marrakech, où ils devraient débuter leurs séjour à la résidence royale Jnane El Kébir. Le soir du nouvel an, l’ancien président français donnera une fête grandiose dans son palais, acheté il y a peu à Marrakech. De nombreuses personnalités devraient, selon les sources citées par le journal Al Akhbar, assister à la fête.

L’Emir du Qatar, cheikh Hamad ibn Khalifa Al Thani, et son épouse Sheikha Mozah, accompagnés du chef du gouvernement et du ministre des Affaires étrangères qataris, passeront également les fêtes au Maroc, où l’Emir du Qatar devrait rencontrer le Roi Mohammed VI.

Dominique Strauss Kahn, ancien directeur général du FMI mis en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée, sera lui aussi de passage à Marrakech où il est attendu dans son riad du quartier Sidi Mimoun.

Lionel Messi, international argentin et meilleur buteur du FC Barcelone, célèbrera les fêtes de fin d’année dans un Riad de Marrakech, où il a l’habitude de séjourner. Enfin, l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze et l’ancien international français d’origine algérienne Zinédine Zidane, seront également présents dans la ville ocre.

Bladi

La statue de Zidane : une erreur monumentale

Les Italiens n’apprécient guère la statue qui se dresse devant le Centre Pompidou, à Paris, représentant le fameux « coup de boule » de Zidane à l’Italien Materazzi en finale de la Coupe du monde 2006. Une œuvre irrespectueuse et vide de sens, selon l’éditorialiste Gabriele Romagnoli.

http://imageshack.us/a/img528/2649/1143statuedezidane0.jpg

Comme nous tous, les Français font parfois tout pour être à la hauteur de leur plus mauvaise réputation. Je ne cherche pas à justifier, mais à expliquer la présence, sur le parvis du centre Pompidou, d’une statue géante représentant Zinédine Zidane donnant un coup de tête à Marco Materazzi. Coup de tête, c’est justement le nom de l’œuvre.

Il s’agit en vérité d’un coup de boule collectif. Face à toutes ces petites choses absurdes, ce qui frappe le plus est la chaîne de complices impliqués.

Autrement dit : combien de têtes ont trouvé raisonnable de faire ce qui ne l’est pas. Et la réponse, plus désolante que surprenante, est : beaucoup.

Tout commence par ce sculpteur algérien [Adel Abdessemed] qui cherche à reproduire le geste peu glorieux du footballeur. Il aurait pu garder la statue dans son jardin.

Mais arrive celui qui, investi d’une quelconque responsabilité administrative, lui passe commande pour une exposition publique. J’imagine un comité d’experts qui en évalue l’intérêt et qui, à la majorité (une voix par tête de pipe), l’approuve. Et voilà qu’ils exposent l’œuvre non pas en banlieue, mais bien là, juste devant ce temple du modernisme dessiné, tiens donc, par l’architecte italien Renzo Piano. (…)

Courrier International

Zidane sera-t-il le sélectionneur de l’Equipe de France ?

C’est la polémique en France, après la démission de Laurent Blanc de la tête des Bleu,  la FFF a approché l’ancien des Bleus  Didier Deschamps  qui  aurait donné des signes de refus de reprendre cette équipe.

Selon L’Equipe, c’est dans cette optique que le nom de Zinedine Zidane pourrait rapidement circuler. D’après le quotidien, la piste menant à l’ancien meneur de l’équipe de France serait «au même niveau de priorité» que la piste Deschamps.

 «Il y a dix ans, je ne voulais pas être entraîneur. Aujourd’hui, j’ai envie de me diriger vers ça. Donc on verra. Peut-être que dans dix ans, je serai sélectionneur de l’équipe de France. On ne sait pas», a déclaré  Zinedine Zidane dans un reportage diffusé la semaine dernière. Mais apparemment il n’aura pas à attendre autant de temps pour reprendre cette équipe. (…)

Equipe de France 98 : « Ils étaient tous dopés » (rediff)

Interview de l’ancien joueur de l’OM Jean-Jacques Eydelie dans Gasface :

Quand il revenait du mondial, Burruchaga avait le cul comme une passoire ! Il était bombardé ! Mais comme l’équipe de France en 98 était bombardée aussi… Ils étaient tous dopés en 98. Tout le monde le sait… tous ceux qui font les émissions de radio, de télé… Même les soi-disant grandes gueules ! A la limite on dirait que tout le monde s’en fout…

Quand Dhorasoo [en 2006] dit que Zidane s’absente 3 jours avant la finale, pourquoi ça n’intéresse personne ? En plus Zidane, lui, il pourrait le dire, tout le monde lui pardonnerait… ce que je peux comprendre à la limite… Quoique… non je comprends pas en fait.

Comment on reconnait un footballeur qui est dopé ?

Ses yeux, son comportement agressif, sa propension à péter les plombs… Imagine : mettre un coup de tronche en finale de coupe du monde ! Même moi j’aurais pas fait ça ! (…)

Image de prévisualisation YouTube

Zidane : « ce black-blanc-beur est une invention médiatique »

Zidane : «Blanc doit rester»

Dans un long entretien à paraître dans L’Equipe ce dimanche, Zinédine Zidane prend la défense de Laurent Blanc, avec lequel il a discuté cette semaine. [...]

L’idée que les bi-nationaux posent problème induit la notion de rentabilité de la formation. Qu’en pensez-vous ?

Pour moi, ce n’est pas un problème, justement. Par contre, il y a des sujet de fond sur lesquels on doit réfléchir : sur la détection, la philosophie de jeu, la façon dont on construit la formation des jeunes. Bien sûr que dans le sport de haut niveau, on parle de performance, de rendement ! Mais l’idée de sélectionner voire discriminer des gamins en fonction de ce statut binational est pour moi aberrante. (…)

Vous êtes le symbole de la France black-blanc-beur qui gagne. A l’inverse, avez-vous senti du racisme après la finale de 2006 ?

Non. Mais encore une fois, ce black-blanc-beur est une invention médiatique, après coup. Nous, on se voyait comme un groupe de copains, et justement notre force, c’était ce mélange : black, blanc ou beur, ce n’était pas un sujet pour nous. On était les meilleurs à chaque poste, point.»

L’Equipe

Christophe Alévêque présente finalement ses excuses à Zidane

Lundi, il n’était pas question de présenter ses excuses à Zinedine Zidane. Mardi, Christophe Alévêque se rétracte et à soigneusement peaufiné sa réponse, reconnaissant avoir tenu «des propos un peu extrêmes».

Je m’en excuse. Je ne lui en veux pas personnellement. Maintenant, je pense toujours que c’est un pitre et un clown. Mon tort a été de m’attaquer à un symbole et non à un homme. Ce que j’ai du mal à supporter, c’est que j’ai dit tout haut ce que d’autres pensaient tout bas et ça m’est retombé dessus. Ma colère est à la hauteur de l’admiration que j’ai pu porter à ce mec-là avant le fameux coup de boule de la Coupe du monde.»

20 Minutes

(Merci à tiers)

Zidane envisage de porter plainte contre Alévêque

Zinedine Zidane envisage de porter plainte pour diffamation contre l’humoriste Christophe Alevêque qui l’avait notamment jugé «con comme une bite» dans une interview au magazine Sportmag paru début janvier.

L’avocat de l’ancien international a expliqué vendredi matin sur RMC et BFM TV qu’il avait pris contact avec Alévêque pour qu’il retire ses propos «durs et ouranciers». «Nous ne sommes plus dans l’humour (…) On attaque la personne dans sa dignité» a-t-il justifié, sans exclure d’«aller jusqu’aux voies judiciaires et aux sanctions pénales».

Dans l’interview contestée, Christophe Alévêque avait notamment déclaré : «Ce mec est un panneau publicitaire qui a trois neurones, qui nous a fait perdre la Coupe du monde 2006. Qui, maintenant, profite de son image à outrance. Pour moi, c’est une forme de prostitution. Ce mec est une pute ! (…) Il ne fait rien, il prend du fric. Il n’a aucun avis sur rien, ne prend aucune position sur rien. C’est un mec totalement lisse qui ne veut se mettre personne à dos pour récupérer un maximum de pognon. C’est d’un ennui profond quand il parle…»

L’Equipe

(merci à Jack)

Alévêque se paye Zidane : « Ce mec est une pute »

Christophe Alévêque : Des mecs comme Platini et Cantona prouvent qu’un footballeur peut avoir plus de deux neurones. Ce n’est pas étonnant si, en général, les meilleurs sont des personnes intelligentes avant d’être des sportifs exceptionnels. L’exception c’est Zidane, qui est con comme une bite…

 » Ce mec est une pute« 

Sur Zidane

CA : Personnellement, ce mec-là, cette sorte d’icône… Si lui c’est une icône, moi je baisse les bras, je rends les armes, mon tablier et je vais sur une île déserte. Ce mec est un panneau publicitaire qui a trois neurones, qui nous a fait perdre la Coupe du monde 2006. Qui, maintenant, profite de son image à outrance. Pour moi, c’est une forme de prostitution. Ce mec est une pute ! Ecris le ! Je te jure, ce qu’il fait, c’est toujours en fonction de son nombril. C’est écœurant. J’espère que les 11 millions qu’il a pris, il a les a donnés à une association, sinon c’est un scandale. Ce n’est pas son coup d’essai, il en a fait d’autres. Ambassadeur de Danone… Qu’il crève dans le yaourt ! Il avait des qualités de footballeur exceptionnelles, mais moi ce n’est pas ce qui m’intéresse le plus. L’image qu’il véhicule pour les jeunes de banlieue… Il ne fait rien, il prend du fric. Il n’a aucun avis sur rien, ne prend aucune position sur rien. C’est un mec totalement lisse qui ne veut se mettre personne à dos pour récupérer un maximum de pognon. C’est d’un ennui profond quand il parle…

SportMag

(merci à Kanterbrau)

Coupe du Monde 2022 : 15 millions de dollars pour Zidane ?

Selon le quotidien australien Herald Tribune, Zinédine Zidane toucherait au total 15 millions de dollars pour avoir soutenu la candidature du Qatar, qui s’est vu attribuer la Coupe du monde 2022 jeudi par la FIFA. Le Français a par ailleurs confirmé que son rôle d’ambassadeur s’arrêtait là. [...]

Yahoo

(merci à Bill)

Zidane soutient le disque du 113 (vidéos)

A l’occasion de la sortie de son nouvel album, le groupe de rap 113 a diffusé la semaine dernière des messages de personnalités souhaitant bonne route à ce nouvel opus.

Image de prévisualisation YouTube

Parmi les messages notoires, celui de Zidane qui espère que « ça marche »: « Le 113, le 6 décembre, on est avec toi » dit le footballeur.

Jusque-là, rien d’anormal. Mais on peut se demander si Zizou a vraiment écouté l’album dont le premier extrait a été publié sur YouTube ce lundi : dans « Demain j’arrête », le 113 parle de cannabis en long et en large, illustrant son propos dans un clip enfumé qu’on ne risque pas de voir à la télévision.


Image de prévisualisation YouTube