Emeutes : « La Haine » projeté à Tottenham

Le film « La Haine » de Mathieu Kassovitz sur les banlieues françaises sera projeté début mai à Tottenham, un quartier de Londres théâtre de violentes émeutes l’été dernier, dans le cadre du festival « The other cinema », a-t-on appris auprès des organisateurs. « Ce film est tellement percutant que nous voulions le projeter là où il peut avoir le plus d’impact », a expliqué à l’AFP Fabien Riggall, le fondateur de l’association « Future cinema » à l’origine de ce projet. [...]

« je pense que les jeunes qui assisteront à la projection se reconnaîtront à l’écran »

Le Figaro

Émeutes de Londres : la police britannique mise en cause

La lenteur et la passivité des forces de l’ordre auraient encouragé la propagation des émeutes urbaines au Royaume-Uni l’été dernier, selon un rapport d’une commission d’enquête sur les événements.

La faiblesse de la police britannique a contribué à l’explosion des violences lors des émeutes du début du mois d’août. «Les images de policiers immobiles en retrait ont donné l’impression qu’il était possible de les défier à d’autres endroits. Certains sont venus tester la réaction de la police», commente Darra Singh, président de la commission d’enquête indépendante intitulée «Les émeutes, les communautés et les victimes» qui a rendu un rapport provisoire lundi. [...]

«Nous avions 3000 hommes déployés le premier soir face à des violences dans vingt lieux différents à Londres, c’était difficile de répondre. Nous avons augmenté ensuite les effectifs à 6000, puis 16.000 hommes la quatrième nuit, lorsque nous sommes venus à bout du mouvement», justifie Derek Barnett, du syndicat The Police Superintendants Association. [...]

Les violences ne relevaient pas de «révoltes raciales», conclut le rapport, et seules une minorité de personnes impliquées étaient membres de gangs. »

Entre 13.000 et 15.000 personnes ont activement participé aux violences, selon le rapport, qui s’est appuyé sur des visites dans les quartiers touchés et des interviews de casseurs condamnés. «Les motivations allaient du désir d’une nouvelle paire de baskets à celui d’attaquer la société», analyse le document. Quatre mille émeutiers ont été arrêtés et, pour une large part, condamnés à de lourdes peines de prison. Les violences ne relevaient pas de «révoltes raciales», conclut le rapport, et seules une minorité de personnes impliquées étaient membres de gangs.

La commission estime que «des émeutes de cette nature peuvent se produire de nouveau» et appelle à traiter les causes sous-jacentes, notamment les mauvaises relations avec la police, le désespoir des jeunes des quartiers défavorisés et les failles éducatives dans les familles. Le bilan économique de ces quatre nuits de violences est estimé à 500 millions de livres (583 millions d’euros).

Le Figaro

Tunisie, Egypte, Libye, Grèce, Tottenham, Clichy-sous-Bois … : «Une révolte mondiale de la jeunesse»

Pour Michel Fize, sociologue au CNRS et délégué national à la justice et aux libertés au Mouvement unitaire progressiste, la liste des pays, qui montre des jeunes en colère, «indignés» ou «émeutiers» n’en finit pas de s’allonger. Il affirme que les émeutes qui ont eu lieu à Londres et dans les autres villes d’Angleterre ont des similitudes avec celles de 2005 dans les banlieues françaises.

Des quartiers à grande concentration de jeunes issus de familles immigrées : surtout antillaises à Londres, surtout maghrébines et africaines subsahariennes (et antillaises aussi) chez nous.

A Londres, comme à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ou d'autres cités populaires, cette jeunesse, qui se sent abandonnée, méprisée, s'en prend désormais aux symboles de cette richesse capitaliste à laquelle elle sait qu'elle ne peut accéder. […]

Le Monde

Emeutes de Londres : « Êtes-vous sûr qu’ils étaient noirs ? » (vidéo)

Interview d’un commerçant de Londres, “Big Jim”…

Image de prévisualisation YouTube

Big Jim : ”Vers 11 heures, il y avait au moins 100, 200 jeunes Noirs, saccageant tout les commerces”.

Reporter : ”N’êtes-vous pas en train de stéréotyper?”

Big Jim : “Absolument pas!”

Reporter : ”Êtes-vous sûr qu’ils étaient noirs? Je suis sûr qu’ils n’étaient pas tous noirs, n’est-ce pas? Cela ne fait aucun sens…”

Big Jim : “OK, alors. Ils n’étaient pas tous noirs. Il y avait un Blanc… c’était moi.”

Reporter : ”Il y avait probablement d’autres Blancs aussi.”

Big Jim : “Je n’en ai pas vu.”

(Merci à Toinon)

Londres : Après les émeutes la colère couve à Tottenham (vidéo)

Tottenham, quartier pauvre et multiethnique du nord de Londres, s’est embrasé comme déjà en 1985. Une semaine après, les réparations étaient en cours, les commerces avaient rouvert, mais la colère couvait toujours.

Ca va se reproduire sans aucun doute et tous ces petits bouts de pansements qu’ils utilisent pour couvrir les plaies, eh bien ça ne va pas tenir. » AFP – 14/08/2011

http://www.dailymotion.com/video/xkjexm

Angleterre : la traque des émeutiers s’intensifie

Samedi 13 août 2011

- RSF dénonce la collaboration de BlackBerry avec la police britannique. Le Monde

Vendredi 12 août 2011

- Les émeutiers devraient être exclus du logement social, a déclaré David Cameron sur la BBC. Europe 1

- Interview (sous-titré en français) de l’écrivain Darcus Howe sur BBC News

Ce ne sont pas des émeutes, c’est une insurrection populaire, comme en Syrie ! »

Image de prévisualisation YouTube

- La traque des émeutiers s’intensifie en Grande-Bretagne. Plusieurs moyens pour retrouver les fauteurs de troubles ont été déployés par les forces de l’ordre : la diffusion sur écran géant de photos des émeutiers, la mise en ligne de sites web pour dénoncer les émeutiers et même la création d’une page sur Facebook…

http://www.dailymotion.com/video/xkieqh

- Un homme de 68 ans, grièvement blessé lundi, est décédé
La police a annoncé tôt vendredi le décès de la cinquième victime, un homme de 68 ans qui avait été retrouvé grièvement blessé lundi soir à Ealing, banlieue de l’ouest de Londres alors en proie à des troubles. [...]

20minutes.fr

Lire la suite

Londres/émeutes : naïveté de la société britannique ? (RMC)

Dans Carrément Brunet (RMC), le chercheur au CNRS Fabien Jobard livre une analyse des causes des violences de Londres. Pour lui, la politique britannique engagée vis-à-vis des minorités serait sur la bonne voie.

La police britannique est l’une des mieux formées et préparées au contact avec des minorités culturelles, des gens issus de l’immigration [...] » F. Jobard

 Image de prévisualisation YouTube

Rue89 : « Quand Tottenham était un modèle pour les banlieues françaises » (MàJ)

Addendum 8/08/11 :

Rue89 : « Quand Tottenham était un modèle pour les banlieues françaises »

__________________________________

7/08/11

Reportage à Tottenham où une délégation de la ville d’Evry s’est rendue pour s’inspirer de la politique de promotion des minorités ethniques menée dans ce quartier de Londres, régulièrement secoué par des émeutes il y a une vingtaine d’années. Images factuelles et archives.
http://www.dailymotion.com/video/xkelj7
Source : INA/France 2 (diffusion 16/11/2005)

(Merci à blabla)