Le Franco-algérien Raphaël Gendron, connu en Belgique, décédé en Syrie (MàJ)


Le citoyen franco-algérien Raphaël Gendron, qui a résidé de nombreuses années en Belgique, est décédé dimanche dans le nord de la Syrie lors de violents combats, a indiqué lundi une source proche du défunt et de sa famille, confirmant ainsi une information de Sudpresse.

Raphaël Gendron n’avait jamais eu la nationalité belge mais il avait quasiment toujours résidé en Belgique. Ses enfants sont eux de nationalité belge.

Le Franco-algérien s’était rendu en Syrie il y a plusieurs mois afin de combattre le régime du président Assad aux côtés des rebelles. Il apportait son expertise en matière informatique aux rebelles, selon Sudpresse.

Raphaël Gendron avait été actif au sein du Centre islamique belge (CIB). Il avait été condamné en 2009 à une amende pour incitation à la haine raciale pour une vidéo diffusée sur le site internet du CIB.

Soupçonné d’activités terroristes, il avait également passé quatre années en détention en Italie avant d’être libéré en appel. Il était revenu en Belgique en juillet 2012, avant de partir prêter main forte aux rebelles syriens.

RTBF.be

Paris : interpellé avec une arme 7,62mm, il se met à prier dans la voiture des policiers

Des policiers en poste à la gare de Lyon, dans le XIIe arrondissement à Paris, ont interpellé, ce lundi 8 avril, vers 1 heure du matin, un homme au comportement suspect.

A la vue des fonctionnaires, l’inconnu a tenté de prendre la fuite avant d’être rattrapé. Sur lui, les policiers ont découvert un pistolet automatique Tokarev, de calibre 7,62 mm ainsi que plusieurs balles.

Ils ont également saisi une feuille de papier, sur laquelle avaient été inscrites des informations relatives à la mouvance islamiste en Syrie et en Irak

Au cours de sa conduite au commissariat, le suspect âgé de 47 ans s’est mis à prier dans la voiture des policiers.

Déjà connu des services de police pour des affaires de vols avec violences, il a été placé en garde à vue.

Le Parisien
(Merci à BaptisteM/Barbabidule)

Bachar El Assad assassiné : info ou intox ? (MàJ : un des chefs de L’ASL annonce la mort d’El Assad)

Addendum 30/03/13 :

L’Armée Syrienne Libre a annoncé aujourd’hui Samedi 30 mars 2013 par le biais d’un communiqué d’un de ses chefs dénommé Abou Ali Khabia la mort du président syrien Bachar El Assad.

Selon ce communiqué lu par Abou Ali Khabiya, Bachar El Assad aurait été tué en collaboration avec un des officiers iraniens faisant partie de sa garde rapprochée. [...]

Mediapart (vidéo)
_________________________________

24/03 – 12h22 :

 

 


11h50 :

 

 

11h30 : D’après le site ultra sioniste JSS News, Bachar El Assad aurait été assassiné par son garde du corps. Une information aussi publiée dans ce média Israélien.

«2 minutes pour la Syrie» : Propagande de guerre sur France Télévisions (vidéos)

A la télé, vous avez assisté à la multiplication de clips larmoyants sur la situation en Syrie ces derniers jours ? Voici qui sont ses commanditaires et ses relais…


Libération s’associe à l’audiovisuel public et aux sites internet du Nouvel Observateur, de Rue89, Mediapart et Dailymotion afin de relayer chacun de ces épisodes, jusqu’au 15 mars, date d’une nouvelle «vague blanche» pour commémorer le début de l’insurrection dans le pays.

Cette manifestation, organisée par plusieurs ONG, dont la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) et Amnesty International, invite à se rassembler ce jour-là, à Paris et dans plusieurs villes du monde, à 19 heures précises, avec un tissu blanc sur lequel est inscrit le mot «stop».

Libération

Syrie : L’irrésistible ascension des islamistes du front Al-Nosra

Article du Monde sur l’influence grandissante des islamistes dans l’opposition au régime de Bachar el-Assad, en particulier du front Al-Nosra inscrit par le Département d’Etat américain sur la liste des organisations terroristes.

La bonne réputation des combattants du Front Al-Nosra commence à s’effriter, en partie à cause du zèle religieux de certaines recrues, notamment les étrangers.

Mercredi 13 mars, le docteur Osman Al-Haj Osman a été arrêté sur ordre du tribunal islamique, mis en place par les groupes armés rebelles à Alep. Son crime ? Avoir voulu décrocher le drapeau noir installé par des salafistes sur le toit de son nouveau local, l’hôpital Daqqaq, pour le remplacer par celui de la révolution, vert blanc et noir frappé de trois étoiles. […]

A la différence de leurs homologues irakiens, les djihadistes syriens ont veillé à ne pas se mettre à dos la population. Par contraste, l’Armée syrienne libre (ASL), un regroupement hétéroclite de brigades fondées et commandées par des chefs locaux, a mauvaise réputation à cause des exactions commises par certains commandants […].

Le Monde

Zemmour vs Domenach : « Syrie, qui fait l’ange, fait la bête » (i-télé)

I-télé ça se dispute 16/03/2013
Sommaire :

- Pape : François le normal
- Elysée : François l’ex-normal
- Syrie : Paris et Londres au bord des armes
- Intempéries : L’Etat doit-il arrêter la neige ?
- Jean-Luc Mélenchon : Le vrai monsieur petites blagues ?

Partie 1 :

Syrie : Partie 2 :

Syrie : la CIA envisage de liquider des islamistes radicaux de l’opposition

La CIA recueille actuellement des renseignements sur des islamistes radicaux en Syrie en vue de les faire liquider ultérieurement par des frappes de drones. C’est ce que rapporte le Los Angeles Times. Citant d’actuels et d’anciens responsables américains, ayant gardé l’anonymat, le quotidien indique que le président Barack Obama n’a pas encore autorisé des attaques de drones en Syrie.

Mais le service de contre-terrorisme de la CIA y a récemment affecté plusieurs agents à la surveillance de militants extrémistes. Les agents «chargés de les cibler» travaillent avec ceux ayant suivi les opérations menées par al-Qaïda en Irak. Ils pensent que certains éléments de l’organisation terroriste, auraient gagné la Syrie et rejoint les milices islamiques anti-gouvernementales, poursuit le journal.

(…) Le Parisien