Le vouloir vivre ensemble des personnes aux identités plurielles et dynamiques

« Dans nos sociétés de plus en plus diversifiées, il est indispensable d’assurer une interaction harmonieuse et un vouloir vivre ensemble de personnes et de groupes aux identités culturelles, à la fois plurielles, variées et dynamiques. Dans cet esprit, Carrefour des Cultures met sur pied des espaces d’échange et de dialogue pour promouvoir une coexistence féconde et durable ayant pour centre d’intérêt la valorisation des interactions et interpénétrations des différents individus et groupes dans l’espace public et créer par la même une relation bijective entre démocratie et culture.
Ainsi, Carrefour des Cultures, développe des ateliers qui conjuguent le social et le culturel au travers d’activités permanentes et d’actions ponctuelles. Il s’agit des Ateliers de la Multiculturalité et de la Citoyenneté un outil qui permet au public d’entrer en interaction avec le similaire et le dissemblable de mettre en avant le bienfait et l’apport du pluralisme sur l’épanouissement individuel et l’émancipation collective.

Source – Merci Athétique

Européennes : le «Happy voting», remède à l’abstention des jeunes ?

Avec «Happy Voting» et «Eye 2014», l’Union européenne tente de motiver ses troupes avant les élections du 25 mai. Deux nouvelles campagnes de communication visant à donner une autre image de l’Europe.

Pharrell Williams pensait-il que sa chanson aurait un tel écho? Après les étudiants qui font la promotion de leur école, la Ligue des jeunes électeurs européens a décidé de danser sur son tube «Happy» pour promouvoir l’acte de voter lors des élections européennes prévues pour le 25 mai 2014.

Avec cette vidéo typique de la culture jeune, l’électorat des 18-30 ans est directement visé. Pourtant la crise les concerne aussi: le chômage des jeunes Européens est en hausse, et les programmes comme Erasmus sont remis en cause malgré leur succès. En 2009, le scrutin avait été boudé par 59,5% des électeurs français. Du jamais-vu.

Pour éviter que ce taux d’abstention ne connaisse un nouveau record, le service de communication de l’Union européenne a créé «Happy Voting» un clip «revigorant et amusant, qui montre des morceaux de vie d’Européens, qui dansent».

Ils sont «comptables, enseignants, nudistes, étudiants, drag-queens, ouvriers…» bref différents, mais Européens. Des membres du Parlement européen ont même participé à cette initiative, comme Ska Keller, candidate écologiste à la présidence de la Commission européenne avec José Bové.

Cette vidéo sera notamment diffusée lors de l’évènement EYE 2014 à Strasbourg du 9 au 11 mai, où 5000 jeunes entre 16 et 30 ans sont invités à venir participer aux débats européens.

Sous le slogan «Des idées pour une meilleure Europe», l’évènement proposera des débats, des ateliers, des concerts et un festival de rue. Les thèmes principaux abordés seront le chômage des jeunes en Europe, la révolution numérique, l’avenir de l’UE, les valeurs durables de l’Union.

Le Figaro

Auvergne : Noyant d’Allier, «une population particulièrement métissée»

Au cœur de l’Auvergne et du bocage bourbonnais verdoyant, se trouve un étonnant morceau d’Asie, un bourg de 700 habitants où plus de la moitié de la population est aujourd’hui d’origine eurasienne.

(…) [Noyant d’Allier] nous raconte les heures heureuses de l’intégration et du métissage… à la campagne ! Avec sa pagode rouge et or, son échoppe asiatique et sa population particulièrement métissée (plus de 17 nationalités), le village est devenu une curiosité locale et attire les touristes du monde entier.

RFI (voir reportage audio sur le site)

Revoir : L’idéologie du métissage en 1min44

Relire : Au lycée Jean Moulin, « Roméo et Juliette » devient « Mamadou et Juliette »

Festival Millenium : 1er prix pour le film qui prône « le besoin d’acceptance et de diversité culturelle »

Festival international du film documentaire Millenium à Bruxelles.

L’Objectif d’Or, la plus haute distinction, a été attribuée au documentaire israélien « Life Sentences » de Nurit Kedar et Yaron Shani qui a aussi obtenu le Prix du Public.

« Ce film entraîne le spectateur dans une quête d’identité complexe et angoissante, dans des contextes multi-culturels, multi-religieux et multi-ethniques. Il met le doigt sur le besoin d’acceptance et de diversité culturelle en chaque personne et il fait réfléchir le public » a indiqué le jury

Dhnet

Plus de « diversité » dans les ‘emoticons’ ?

Les emojis (ou émoticons), ces petits personnages et illustrations qui polluent les messages texte, sont souvent très blancs, du moins d’origine caucasienne. Apple veut injecter du multiculturalisme et des minorités ethniques.

Les opérateurs japonais ont été les premiers à mettre au point les emojis. Apple, interrogée sur le sujet, a décidé d’en faire un cheval de bataille auprès du Unicode Consortium, dont le constructeur est membre.

L’idée est la suivante : concevoir et diffuser des personnages représentant mieux la diversité du monde. En 2012, lors du lancement d’iOS 6, de nouveaux emojis faisaient leur apparition, dont des personnages gays et des figures lesbiennes.

Journal du GeekMacplus

«Faire vivre l’Europe plurielle » : le manifeste de Younous Omarjee et Lilian Thuram (+video)

Lors de la conférence du lancement du manifeste « Faire vivre l’Europe plurielle », Younous Omarjee, député européen a reçu le soutien de l’ancien footballeur Lilian Thuram.

Les tables rondes, animées par Françoise Vergès et Marc Chebsun, ont réuni notamment :
- le président de la fondation Éducation contre le racisme Lilian Thuram,
- le député de l’intergroupe LGBT du Parlement Européen Michael Cashman,
- le vice-président d’ENAR Momodou Jallow,
- la journaliste Rokhaya Diallo,
- le fondateur d’Adive Majid El Jarroudi,
- le porte-parole de Stop contrôle au faciès Sihame Assbague,
- Lanna Hollo, Marwan Mohammed, Anna Seiderer, Sinziana Marin, Sophie Ernst et Camille Mauduech.

Les invités font le constat que l’Europe se pluralise et que ce processus se renforce ces dernières décennies. Ils constatent cependant que cette pluralisation est quasi systématiquement ignorée et que cette omission volontaire ou inconsciente profite aux discours d’extrême droite et xénophobes.

L’info.re

Désinformation : Marwan, réfugié de 4 ans, n’était pas seul dans le désert syrien

Seul au beau milieu du désert, haut comme trois pommes, un sac en plastique à la main, l’image du petit Marwan, 4 ans, présenté comme un réfugié syrien traversant seul la frontière avec la Jordanie, a été largement diffusée avec des titres tragiques, lundi 17 février.

« Fuir la guerre en Syrie à 4 ans », « Un enfant de 4 ans retrouvé seul errant dans le désert« , « Un enfant de 4 ans perdu dans le désert suscite l’émotion« . Plusieurs articles ont relayé l’histoire de ce petit garçon pris en charge par le Haut-Commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR).

(…)

Face à la viralité de la photo, Andrew Harper a publié de nouvelles photos, mardi, pour les remettre dans leur contexte et où, précise-t-il : « On voit Marwan à l’arrière du groupe, il est séparé des autres, mais pas seul. » Le cliché montre d’ailleurs plusieurs autres enfants non accompagnés autour de lui.

 

‘(…) Big Browser

« Former des citoyens du monde implique le développement d’un savoir-être dans le rapport à la différence ».

(extraits choisis) 

(…) L’école voit cohabiter des élèves aux cultures diverses. Elle est un lieu privilégié pour favoriser la construction d’un vivre-ensemble harmonieux à travers la découverte de l’autre et de soi-même.

Mais l’organisation des cours permet-elle le développement d’un véritable dialogue interculturel ?

C’est au Conseil de l’Europe que l’on doit l’émergence du processus de conscientisation de l’importance du concept d’éducation interculturelle.(…)

Un décret vise à « préparer tous les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures ». (…)

L’interculturel devrait s’inventer à chaque endroit, et non uniquement en contexte multiculturel (…)

Compte tenu de la configuration multiculturelle de notre société, il est anormal qu’on ne dédie pas une place plus importante à une pédagogie interculturelle active transversale  (…)

« Former des citoyens du monde n’est pas neutre idéologiquement, cela suppose de considérer l’étranger comme un autre citoyen, mon égal et reconnaître dans toute culture humaine, une valeur intrinsèque », explique Xavière Remacle, formatrice en communication interculturelle.

L’approche dépasse les savoirs et implique le développement d’un savoir-être dans le rapport à autrui et à la différence.

Il faut aider les élèves à se situer dans une société de plus en plus complexe et ne pas les enfermer dans une définition identitaire figée.

Se décentrer par rapport à soi-même pour mieux se tourner vers l’autre est une démarche interculturelle essentielle.

Pax Christi

Municipales : 32% des électeurs souhaitent la victoire d’une liste de droite ou du centre-droit

32% des électeurs souhaitent la victoire d’une liste de droite ou du centre-droit dans leur commune aux municipales, 31% d’une liste de gauche et 14% un succès du Front national, selon un sondage BVA pour Les Echos et Aviva publié dimanche. [...]

Dans le détail, en janvier, 6% des sondés souhaitent la victoire d’une liste d’ »extrême gauche », –un qualificatif qui s’applique au Parti de gauche et au PCF mais que contestent ces formations–, et 25% celle d’une liste du Parti socialiste et de ses alliés. L’ensemble pèse 31%.

En outre, 10% penchent pour une liste du MoDem ou de l’UDI et 22% pour une de l’UMP, soit un total de 32%. 14% souhaitent le succès d’une liste FN, tandis que 21% répondent « une autre liste » et que 2% ne se prononcent pas, précise l’étude. [...]

Morandini