Le bouquet TV musulman arrive chez Numericable

Le bouquet TV Musulman chez Numericable s’enrichit de deux nouvelles chaînes. Toutefois contrairement aux autres opérateurs, Numericable l’ampute de trois chaînes. Il y a de fortes chances pour qu’elles viennent le rejoindre ultérieurement.

Chez Numericable, le bouquet TV musulman est donc composé des chaînes suivantes :

  • Iqraa International : Cette chaîne dédiée à l’enseignement de l’Islam émet en français et en anglais sur les canaux 654 ou 400.
  • Iqraa Arabic : Cette chaîne déjà présente chez Numericable fait désormais partie du bouquet Musulman. Elle se trouve sur le canal 653.
  • Al Majd Holy Quran : Cette chaîne émet en arabe et « présente le Coran à traver la récitation des versets coraniques par les lecteurs les plus célèbres du monde islamique » précise son site. Elle se trouve sur le canal 655.

Pour s’abonner à ce bouquet il faut se rendre soit dans l’espace client ou passer par l’interface TV. Le bouquet TV musulman coûte 2€/mois. A l’occasion de son lancement chez Numericable, il sera en clair du 15 au 28 avril. L’occasion de découvrir la culture musulmane sous un angle différent.

Ce bouquet est aussi disponible pour les abonnés Free et SFR. Cependant chez Free, les abonnés ont droit à trois chaînes en plus : Azhari TV, Al Majd Space Channel et Al Majd Hadeeth Nabawi et il coûte 3,99€/mois.

Degroup News

Le nouveau Bouquet Musulman est une offre qui répond aux besoins de tous les musulmans vivant en France. Plus largement, elle regroupe en un seul bouquet un ensemble de chaînes religieuses, 6 chaînes au total, dont les objectifs sont la connaissance de l’islam et le partage des valeurs universelles musulmanes.

Ce Bouquet TV plaira à toute personne désirant découvrir la culture musulmane, développer sa connaissance de l’Islam et comprendre certains aspects de sa religion. Grâce à la chaîne Iqraa International qui est diffusée en langue française et en anglais, les programmes seront accessibles pour tous.
Vous y trouverez des programmes socioculturels, des débats avec des cheikhs, des conseils d’oulémas, des directs de la Mecque, des explications de hadiths, de la récitation coranique, des émissions de cuisine…

Tout cela dans un bouquet unique qui rassemblera toute la famille.

Bouquet Musulman

Le mariage temporaire et l’adultère chez les musulmans d’Iran (vidéo)

[à propos de l'adultère] « La punition pour ça, c’est la lapidation. Aujourd’hui ils veulent changer le code pénal. Au lieu de la lapidation, ils proposent la pendaison. »

Cinq pièces d’or pour un an d’union. En Iran, de tels mariages éphémères sont reconnus par l’État comme par les autorités religieuses : définie à l’avance, leur durée peut varier entre une demi-heure et quatre-vingt-dix-neuf ans et ils sont conclus en échange d’une dot versée à l’épouse. Une fois le mariage terminé, la femme doit attendre deux menstruations avant de pouvoir nouer un nouveau lien.
source : Arte


lien direct sur : VK
source : compilation de les noces persanesARTE - 11 04 2014

Sajid Javid, nouveau ministre de la Culture britannique

Sajid Javid, le député de Bromsgrove, dans le comté du Worcestershire, a été nommé ministre de la Culture en Grande-Bretagne.

Il faudra désormais l’appeler Monsieur le Ministre de la Culture, Sajid Javid, le député de Bromsgrove, dans le comté du Worcestershire, entre par la grande porte dans les annales politiques de la monarchie parlementaire britannique, en étant le deuxième ministre musulman nommé dans le gouvernement de David Cameron, marchant ainsi sur les traces de Sayeeda Hussain Warsi, annoblie en 2007 sous le nom de Baronne Warsi, qui cumule les fonctions de vice-présidente du Parti conservateur et de ministre sans portefeuille rattaché au Premier ministre.

Ce fils d’un chauffeur de bus immigré devenu, à la force du poignet, un éminent banquier, spécialisé dans les investissements dans les pays en voie de développement, dont l’expertise fait autorité à l’échelle internationale, étudia l’économie et les sciences politiques à l’Université d’Exeter, avant de créer l’événement dès l’âge de 24 ans en étant propulsé vice-président de la Chase Manhattan Bank, le plus jeune de toute son histoire, ne devant sa formidable ascension professionnelle et institutionnelle qu’à son talent personnel, sa persévérance et sa rigueur. […]

oumma

Autriche : un demandeur d’asile musulman vandalise six églises de Vienne (maj)

Extrait

Ibrahim A, un Ghanéen musulman de 37 ans a reconnu être l’auteur d’actes de vandalisme commis dans six (6) églises de Vienne.  Il aurait agi sur instruction d’Allah.

Lire l’article sur l’Observatoire de la Christianophobie
——————————-
–> Complément de notre lecteur Chantecler:

Maîtrisé samedi dernier par des personnes présentes dans la cathédrale Saint-Etienne et confié à la police, l’homme avait été remis en liberté quelques heures plus tard. Ce qui lui a permis de poursuivre ses actes de vandalisme jusqu’à sa nouvelle arrestation hier. Selon un témoignage, il aurait crié : « À bas vos statues ! Vous êtes tous des infidèles ! » Le porte-parole de la police exclut toute motivation politique. Les commentaires sont fermés sur ce sujet dans plusieurs journaux autrichiens.

Diepresse.comKrone.at

Allemagne : un demandeur d’asile refoulé menace l’hôtesse de l’air. L’avion fait demi-tour

Un demandeur d’asile kosovar, expulsé d’Allemagne, a menacé une hôtesse de l’air de la compagnie aérienne Lufthansa avec un objet coupant, contraignant le pilote à faire demi-tour pour revenir à Munich.

Ce Kosovar âgé de 28 ans avait été mis sur le vol avec 82 personnes à bord et sans escorte policière dans le cadre d’une reconduite aux frontières.

Peu après le décollage, il a menacé une hôtesse de l’air avec un objet coupant . Le pilote a alors décidé de faire demi-tour pour revenir à l’aéroport de Munich.

Une fois l’avion atterri, les passagers ont été évacués de l’appareil. Des policiers aidés par un interprète ont toutefois convaincu le jeune homme de se rendre.

L’hôtesse de l’air souffre d’une rougeur au cou tandis qu’une autre a été légèrement blessée à une main et une troisième était en état de choc.

La police a expliqué que le jeune homme ne voulait pas retourner en Hongrie où il a déposé une demande d’asile. Il était entré illégalement en Allemagne et avait été arrêté.

Le Matin.ch

Les musulmans djihadistes français sont des victimes

[Long article - quelques extraits]

(…) La plupart des jeunes sont «endoctrinés» et «victimes de la propagande djihadiste». Faut-il alors les considérer comme responsables de leurs actes ?

Pour Bernard Chouvier, pédopsychiatre, la mouvance djihadiste comblerait l’adolescent en quête d’idéaux. «Le comportement sectaire profite de ce climat de blessure narcissique avec la persécution de la communauté sunnite pour réveiller l’idéalisme des jeunes, son besoin de se lancer dans une œuvre humanitaire».

Un constat repris par Christian Etelin, l’avocat d’un des jeunes Toulousains partis combattre en Syrie : «à 15 ans, il voulait juste partir à l’aventure, sauver le monde».

Par la suite, explique le pédopsychiatre, le djihadisme agirait comme une seconde peau sans faille ni faiblesse lui permettant de lutter contre les attaques qui pourraient ébranler son édifice intérieur:

son problème d’intégration, son mal être identitaire et corporel, sa frustration, ses difficultés relationnelles…

La Miviludes a donné l’alerte au niveau interministériel après que des familles confrontées à des signes de radicalisation religieuse se soient manifestées : «Elles nous appellent parce que leurs filles ont arrêté d’aller au lycée, ont quitté le domicile familial et ont commencé à se couvrir de la tête au pied».

(…) La justice devra faire la distinction entre une personne victime du système et un indvidu responsable de sa radicalisation.  «Si c’est un mineur, il est juridiquement défini comme vulnérable donc il n’est pas condamné», martèle Catherine Picard.

Pour encadrer et appréhender leur retour, les spécialistes proposent la mise en place de groupes de réflexion animés par des imams et des psychologues.

Pour l’anthropologue Donia Bouzar, «il s’agit de leur faire prendre conscience des conséquences que leur action aurait pu provoquer dans la vraie vie».

L’islamophobie rampante rend cette mission difficile.

«En France, l’ennemi fédérateur est le musulman, force maligne, impotente, imposante, contre laquelle il faut se défendre», constate Raphaël Liogier, sociologue à Sciences Po.

Slate

Tourcoing : « Je ne tolérerai pas que ma femme soit accouchée par un homme »

Le 17 février dernier, Tony M., 33 ans, agressait une obstétricienne du la maternité du CH Dron à Tourcoing, furieux qu’elle ne puisse lui garantir que son épouse enceinte serait accouchée par une femme médecin. Le tribunal l’a condamné hier après midi à huit mois de prison avec sursis.

Lorsque Tony M. se présente à la maternité du CH Dron le 17 février, son épouse est en fin de grossesse. Un mois avant, la jeune femme a signé le certificat de mixité actant le fait que son accouchement peut être dirigé par un homme ou une femme. Ce document a été mis en place il y a plusieurs années dans les maternités à la suite d’incidents où certains maris refusaient que leur femme soit accouchée par un homme. Le 17 février, vers 16 h, Tony M. vient dire que son épouse revient sur sa décision [...].

Tony M. s’énerve : « Je ne tolérerai pas que ma femme soit accouchée par un homme ». Il peste contre « une civilisation moribonde et décadente » et insulte son interlocutrice. Il saisit un tabouret, le heurte violemment sur le sol à trois reprises avant de le jeter en direction du médecin. Il jettera de la même façon deux bouteilles d’eau.

En esquivant les projectiles, le médecin se cogne la nuque contre un meuble métallique, ce qui lui occasionnera à l’examen de médecine légale, une incapacité de travail d’un jour. Tony M. sort du bureau du médecin en hurlant puis revient, toujours hors de lui. « Il m’a précisé que j’avais de la chance d’être une femme, que je devais appeler mon mari pour qu’ils règlent ça entre hommes… », dira l’obstétricienne [...].

« J’ai perdu mes nerfs, je le regrette amèrement », concède Tony M. à la barre du tribunal, contestant par ailleurs les menaces. Cet habitant de Villeneuve d’Ascq, père de six enfants (son bébé est né depuis dans une maternité lilloise) tente de légitimer sa colère, dit avoir été provoqué, évoque des mensonges… autant de propos qu’il glisse dans un discours de complot plus global où il plaque des discours stéréotypés empruntés aux extrémistes religieux .

Il a beau assurer en préambule de ses explications : « Ma femme est très pudique. Le sujet c’est la pudeur, ce n’est pas la religion », tout dans son discours indique le contraire. Tony M. s’est converti à l’islam à 16 ans après avoir grandi dans la religion catholique. [...] L’avocat insistera également sur le fait que son client n’a pas de casier judiciaire.

Nord éclair

Comment votent les musulmans en Ile-de-France

La fondation Jean Jaurès, proche du PS, s’est livrée à une analyse délicate de cet électorat dans une note publiée jeudi, qui extrait des données d’une récente enquête réalisée par l’institut TNS Sofres sur « l’identité des Franciliens ».

Rappelant en préambule que 71 % des sondés se disant musulmans ont voté pour François Hollande en 2012, le directeur général de la fondation, Gilles Finchelstein, montre que la réalité est plus complexe qu’il n’y paraît. Ainsi, si les musulmans questionnés par l’enquête partagent les « valeurs économiques et sociales » ou celles sur « l’identité et l’immigration » généralement défendues par la gauche, il n’en va pas de même des « valeurs culturelles ».

La note de la fondation Jean Jaurès énumère les critères qui rapprochent cet électorat de la gauche : le « désir d’égalité », la « solidarité » et le « besoin d’Etat » face au marché. Au chapitre des valeurs, les choses se compliquent. Ainsi, le document signale avec « surprise » que 78 % des Franciliens de l’enquête se présentant comme musulmans se sentent « respectés », avec seulement « 9 points de moins que la moyenne francilienne », loin du thème de la stigmatisation généralement évoqué.

En outre, si 82 % d’entre eux sont favorables au droit de vote des étrangers – une mesure défendue par une partie de la gauche -, ils sont la moitié à juger « qu’il y a trop d’immigrés » (5 points de plus que la moyenne francilienne), et 52 % à considérer que l’on « ne se sent plus chez soi comme avant » (11 points de plus que la moyenne francilienne).

Sur le plan culturel, deux chapitres semblent les éloigner encore davantage de la gauche : l’homosexualité – 83 % n’approuvent pas l’idée qu’il s’agit d’une manière acceptable de vivre sa sexualité, l’inverse de la moyenne francilienne – et les femmes – 65 % partagent l’idée qu’une femme est faite pour avoir des enfants, et 45 % ne considèrent pas comme normal qu’une femme puisse avorter, soit respectivement 40 et 35 points au dessus de la moyenne francilienne.

Le directeur de l’institut Jean-Jaurès met en parallèle ces « musulmans de gauche » et les « cathos de gauche » entrés au Parti socialiste au début des années 1970 avec des proportions comparables, à l’époque, de personnes hostiles à l’avortement ou à l’homosexualité. Il conclut de ces chiffres que « le défi électoral pour la gauche » est le rapport « pour le moins distancié » des musulmans à la politique, « 61 % déclarant ne pas s’y intéresser ». Sur ce thème, ni la gauche ni la droite ne semblent avoir trouvé de solution.

Metro News

En Iran, certaines footballeuses étaient des hommes et des transexuels (vidéo)

Scandale au pays des mollahs : sept joueuses de football féminin – dont quatre membres de l’équipe nationale – ont été suspendues car il s’agissait d’hommes n’ayant pas encore fini leur processus de changement de sexe.

Depuis une fatwa émise en 1987 par feu l’ayatollah Khomeiny, le changement de sexe est permis en Iran. Cette approche libérale dans un pays par ailleurs très strict sur les questions de mœurs vient de rencontrer ses limites sur les terrains de football.

Sept joueuses de ce sport particulièrement populaire en Iran viennent d’être bannies du droit de fouler la pelouse car elles n’étaient pas tout à fait des femmes, a rapporté l’agence de presse officielle IRNA, relayée depuis le début de cette semaine par plusieurs médias anglo-saxons. Comble du scandale au pays des mollahs, quatre d’entre elles faisaient partie de l’équipe nationale féminine de football.

Il s’agissait, d’après les autorités sportives iraniennes, d’hommes dont l’opération de changement de sexe n’était pas encore aboutie. En Iran, le processus, très encadré, dure deux ans et nécessite plusieurs traitements hormonaux en plus d’une intervention chirurgicale.

article complet : france24.com

bonus :
Vidéo de la cérémonie de tirage au sort de la Coupe du Monde qui a été censurée en Iran en raison de la présence de Fernanda Lima

Un « Norvégien » condamné à 11 ans de prison pour une fausse tournée de Justin Bieber

Un Norvégien a été condamné à 11 ans de prison à Los Angeles pour avoir extorqué un million de dollars à un investisseur dans une fausse opération de promotion d’une tournée de Justin Bieber en Scandinavie.

Hebergeur d'imageWaleed Ahmed a également été condamné à rembourser ce million, a annoncé le bureau du procureur de Los Angeles et le FBI. Arnaque à l’insu de la star L’homme, âgé de 22 ans, avait promis à un investisseur qu’il pourrait remporter neuf millions de dollars de bénéfices en trois mois. [...]

Hebergeur d'imagePour convaincre sa victime, il s’était présenté comme l’inventeur d’un boîtier solaire pour téléphones portables et avait prétendu être à la tête d’une importante entreprise de téléphonie. [...]

Morandini