La Guadeloupe a connu plus de meurtres en 2013 que Marseille ou la Corse

La criminalité marseillaise fait l’objet d’une comptabilité morbide scrupuleusement mise à jour. D’autres territoires français sont dans le même temps beaucoup moins scrutés par les médias, et pourtant…

«Pourtant, avec 27 morts depuis janvier par armes à feu ou blanches, la Guadeloupe est la région la plus dangereuse de France», écrivait le site de Roads Mag le 19 juillet dernier,

et «ce paradis des Antilles est devenu un enfer en comparaison des villes de métropole comme Marseille ou la sempiternelle et violente Corse, qui font les choux gras des médias nationaux.»

Le site DomActu avait alors dressé la liste de ces homicides: «un chiffre effroyable. A titre de comparaison, 11 homicides ont été recensés à Marseille et 13 en Corse sur la même période.» Les victimes sont souvent jeunes, et les rivalités entre bandes souvent à l’origine des violences[...]

Slate, Merci à abovo2

 

USA/Des Moines : 5 Noirs interpellés pour le lynchage mortel d’un homme (article en anglais)

Police say they’ve made several arrests in connection with a brutal beating that killed a Des Moines man.

18-year-olds Yarvon Russell and James Shorter are in the Polk County jail charged with first degree murder.

Police believe they are two of the men that beat 40-year-old Richard Daughenbaugh to death near 2nd and Center early Sunday morning.

An arrest warrant has been issued for a third suspect, Kent Anthony III. Once caught, he too will be charged with murder.

A warrant is also out for 21-year old Des Moines man Leprese Williams whom allegedly assaulted a bystander trying to break up the beating.

Two females have also been arrested for first degree theft. Police say Franreca Woods and Shanayia Hamer grabbed a mobile phone off a witness to stop her calling police.

Police say all of the suspects were part of a larger group who were present and witnessed the murder.

Daughenbaugh’s funeral was held Friday morning.

WhoTV.com / KCCI.com
(Merci à Kentinbrooklynny)

En complement USA:
USA/Clearwater : un ado Noir tue parce qu’il a eu une journée difficile (30.08.13)
USA/Pittsburgh : Attaque violente et raciste par un groupe de jeunes filles Noires (29.08.2013)
USA/Memphis : 3 Noirs abattent sans raison un infirmier qui rentrait chez lui (24.08.2013)
Un vétéran de 88 ans battu à mort sans raison par 2 jeunes Noirs (23.08.13)
Des « adolescents » noirs tuent un sportif australien « pour s’amuser » (21.08.13)
USA/Clayton : 2 Noirs admettent avoir battu, étranglé, et jeté le corps d’une ado de 12 ans dans un conteneur à déchets (14.08.13)
3 Noirs agressent sauvagement un collégien dans un bus (08.08.13)
Un bébé abattu d’une balle dans la tête dans sa poussette, 2 ados afro-américains arrêtés (23.03.2013)

24 Août en France : journée sanglante à Dinard, Carmaux, Angoulême, Pau et Paris

Dinard : Un mort après une rixe dans un appartement

Un homme de 27 ans est mort dans la nuit de vendredi à samedi à Dinard. Il s’est bagarré avec un ami, dans un appartement situé dans le quartier de st Alexandre. Après la dispute, en quittant les lieux, il a cassé une vitre de la cage d’escalier de l’immeuble de son ami et a fait une hémorragie.

France 3

————————————-

Un mort après une rixe lors des fêtes de Carmaux, dans le Tarn

Un homme d’une quarantaine d’années est décédé à la suite de coups de couteaux reçus lors d’une rixe dans un restaurant de Carmaux, dans le Tarn, dans la nuit de vendredi à samedi.

TF1

————————————-

Pau : un homme entre la vie et la mort après une rixe

Un homme de 37 ans était hier entre la vie et la mort à l’hôpital de Pau après avoir reçu un violent coup de poing et chuté lourdement sur le sol. Son agresseur, âgé de 25 ans, a été placé en garde à vue au commissariat de Pau.

La République des Pyrénées

————————————-

Angoulême : un jeune homme abattu dans une cité

Un homme de 23 ans a été abattu en début d’après-midi dans le quartier de la Grande Garenne, un quartier sensible d ‘Angoulême. Il aurait reçu une balle dans la tête, rue Pierre-Aumaître, à proximité du centre commercial. L’auteur présumé du coup mortel a été interpellé

Sud Ouest

————————————-

Paris : Un homme, habitant le 93, blessé par balle en pleine rue  

Le Parisien

Marseille : «La réponse à la violence se doit d’être globale, économique et sociale» (Edito Libé)

Editorial de Fabrice Rousselot, directeur de la rédaction de Libération, sur les violences à Marseille intitulé «Intolérable».

Le pire serait la banalisation de la violence. Le pire serait de ne plus réagir face aux meurtres qui s’égrènent semaine après semaine dans la deuxième ville de France. En quarante-huit heures, un jeune a été criblé de balles sur un trottoir, un autre a été poignardé et un infirmier a été agressé. L’insécurité qui prévaut à Marseille est intolérable et met en danger la République dans son entier. […]

Minée par les trafics de drogue et d’influence, la ville est aussi l’une des plus pauvres de France, avec des quartiers trop longtemps laissés à l’abandon. La réponse à la violence se doit d’être globale, économique et sociale, en s’inscrivant dans la durée. La réflexion sur les zones de sécurité prioritaires (ZSP) ne peut être qu’un point de départ à un engagement en faveur de moyens plus vastes. Surtout, l’enjeu est tel qu’il doit échapper à toutes les tentatives d’instrumentalisation à la veille des municipales. Marseille subit une guerre de rues, elle n’a pas besoin d’une guéguerre politicienne indigne.

Libération

Quadruple meurtre dans la Drôme : mandat d’arrêt européen en cours (màj)

Addendum 28/06/13

Un mandat d’arrêt national a déjà été lancé par le juge d’instruction à l’encontre d’Abdelkarim El Kadaoui, soupçonné d’avoir tué sa femme et ses trois enfants à Saint-Paul-Trois-Châteaux, dans la Drôme. Mais le parquet envisageait vendredi de le transformer en mandat d’arrêt européen, diffusable auprès de tous les membres de l’espace Schengen, confirmant partiellement une information du Dauphiné libéré qui évoquait sur son site « un mandat d’arrêt international ». [...]

TF1 News

25/06/13

Les gendarmes ont découvert ce mardi en fin de matinée les corps sans vie des trois enfants âgés de 2, 8 et 9 ans disparus depuis lundi soir. Ils gisaient dans la voiture de leur père à Saint-Paul-Trois-Châteaux, près du complexe sportif de cette commune du sud Drôme.

Les deux fillettes sont morts asphyxiés, le garçon de 9 ans aurait été étranglé. L’autopsie devra le confirmer et préciser l’heure de leur décès, probablement lundi soir ou plus tard dans la nuit.

Abdelkarim El Kadaoui, le père, 43 ans, est toujours introuvable. Il mesure 1m78, d’origine marocaine, de forte corpulence. Un chien a flairé sa trace dans un massif boisé et sa piste se perd sur une route goudronnée. L’homme a peut-être été pris en stop. Les gendarmes invitent donc tous les témoins à se faire connaître au 17. [...]

Hebergeur d'image

France Bleu

Merci à Stormisbrewing

Dissoudre les groupuscules d’extrême-gauche ? « Ils combattent pour la justice sociale » (Rihan Cypel/RMC)

Dans le journal de RMC, le député socialiste Eduardo Rihan Cypel estime qu’il ne faut pas mettre sur le même plan les groupes d’extrême-gauche et d’extrême-droite.

« Franchement, est-ce qu’on peut se rappeler d’une seule personne tuée par des militants d’extrême-gauche en France ces dernières années ? C’est toujours sous les coups de l’extrême-droite que sont venus cette violence et ces morts. » – Eduardo Rihan Cypel

Meurtre d’une octogénaire à Juan-Les-Pins : des clandestins arrêtés

Quatre individus soupçonnés d’avoir participé à l’agression mortelle de Maria-Cristina Prieto en septembre dernier sont identifiés. Le principal suspect qui l’a frappée et étouffée est en prison

C’était bien pour lui voler ses bijoux, que Maria-Cristina Prieto, une octogénaire, a été sauvagement tuée le 21 septembre dernier dans sa résidence secondaire de la rue Dulys à Juan-les-Pins.

Depuis le début, c’était la piste principale des enquêteurs de la police judiciaire qui ont discrètement identifié quatre hommes, trois auteurs principaux et un complice ayant servi de chauffeur au trio soupçonné. Trois ont été mis en examen par le juge Christophe Morgan de Grasse et ont été écroués, dont celui qui est considéré comme le tueur ayant frappé, puis bâillonné et étouffé la retraitée de 82 ans vivant habituellement à Salon-de-Provence.

Son amie handicapée de 75 ans, véritable sœur adoptive, avait survécu à l’agression et avait passé de longues semaines à l’hôpital.

(…) Le précieux témoignage d’un homme ayant eu vent qu’une relation éloignée avait « participé à un coup » à Antibes, a mis les enquêteurs sur la trace d’un ressortissant tunisien qui vivait clandestinement à Nice lors des faits et qui a bizarrement disparu juste après… En s’intéressant à l’environnement de cet homme arrivé en France après avoir profité du Printemps arabe pour sortir d’une prison de son pays, les policiers ont identifié deux autres individus, eux aussi Tunisiens clandestins ayant vécu à Nice. Et eux aussi évaporés…

(…) Nice Matin

Russie : un tiers des viols commis par des clandestins (police)

Un meurtre sur huit et un viol sur trois sont commis à Moscou par des immigrés clandestins, a annoncé jeudi Vadim Iakovenko, chef des autorités d’instruction de la capitale, lors d’une réunion des responsables du Comité d’enquête de Russie.

Hebergeur d'image

« L’immigration clandestine demeure malheureusement un grave problème pour la ville. En 2012, un meurtre sur huit et un viol sur trois ont été commis par des étrangers« , a déclaré M. Iakovenko. [...]

Ria Novosti

Merci à Philémon

Affaire Mamodtaky : début aujourd’hui du procès en appel

Reconnu coupable d’assassinats en novembre 2010 par la cour d’assises de Paris dans l’affaire de la tuerie de Fenoarivo, Mamode Abasse Mamodtaky a fait appel de sa condamnation à la perpétuité.

Le revoilà aujourd’hui dans le box de la cour d’assises de Créteil, seul cette fois-ci. Ses co-accusés Riaz Damdjy et Jean-François Crozet n’ont pas fait appel, et Babar Ali est toujours en cavale. Les enjeux de ce troisième procès.

Presque douze ans se sont écoulés depuis cette soirée tragique d’avril 2001, durant laquelle trois adultes et deux enfants de nationalité française ont perdu la vie, tués par balles au cours d’un pique-nique familial dans la banlieue de Tananarive. [...]

Clicanoo

Merci à chris3818919

Saint-Donat-sur-l’Herbasse : le jeu mortel de sept garçons de 11 ans

C’est un procès hors norme qui s’ouvre ce matin devant le tribunal pour enfants de Valence. Jusqu’à demain mercredi, sept mineurs vont être jugés pour “dégradations volontaires par incendie ayant entraîné la mort” et “destructions volontaires par incendie”.

Des garçons, alors tous âgés de 11 et 12 ans _trois Donatiens, trois Péageois et un Brennois_ qui sont accusés d’avoir, entre le 12 juin 2004 et le 22 avril 2006, allumé 13 feux criminels (12 à Saint-Donat-sur-l’Herbasse et un à Saint-Bonnet-de-Valclérieux) dont un avait causé la mort d’une mère et de son fils. [...]

Le Dauphiné Libéré

Merci à Mielrubis

Affaire Merah : « C’est ça l’islam mon frère »

Les rapports d’expertise des vidéos détaillent les meurtres commis par Merah.

Il est mort debout, en refusant de céder aux menaces. Le soldat Imad Ibn Ziaten était la première victime de Mohamed Merah. Ce dernier a filmé tous ses assassinats. Des images « insoutenables », selon ceux qui les ont visionnées, et dont le rapport d’expertise a été consulté par l’AFP. [...]

Debout, jusqu’au bout. « Tu ranges ça tout de suite », réagit Imad. « Je ne me mettrai pas à plat ventre. Tu dégages. Je ne me mettrai pas à plat ventre, je reste ». Merah réitère son ordre, le militaire lui fait front : « Tu vas tirer ? Vas-y, ben tire », lui lance-t-il. Une détonation retentit. Le soldat s’écroule. « Au nom d’Allah est grand », dit plusieurs fois Merah en réarmant son arme. Une nouvelle détonation retentit, puis le scooter redémarre.

« C’est ça l’islam ». Mais le meurtrier revient, à la recherche d’une douille. « Elle est où ? Là, elle est là ». Il la ramasse et lance à sa victime qui gît : « C’est ça l’islam mon frère : tu tues mes frères, moi je te tue ». Avant de conclure : « il a rejoint l’ange de la mort, je n’ai pas peur de la mort ». Il est 16h04, Merah repart à toute allure. [...]

Europe 1

Merci à Backterix